Partagez|

Les fleurs du mal - ft. Sethender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Les fleurs du mal - ft. Sethender Mer 17 Aoû - 12:58


Les fleurs du mal
l'amour le plus fort gagnera, mais blessera le bien-aimé


Tes pas gracieux ne viennent pas rompre la douce mélodie produite par le vent dans les feuilles, et le chant des oiseaux qui fêtent l'astre diurne. Les rayons de ce dernier caressent les pétales des fleurs, dévoilant un éclat qu'elles n'auraient pas si les nuages s'étaient invités. Ta présence ne fait pas obstacle au mélange de feuilles colorées et des milles senteurs diffusées. Tu es un ange au milieu du paradis, que les curieux présents le temps d'une pause observent avec admiration.

Mais tu n'es pas là pour faire ta belle que tous peuvent envier du regard. Tu te déplaces naturellement, la brise soulevant ta longue chevelure claire et faisant danser les plumes de tes ailes ainsi que le tissu de ta robe blanche. Tu regardes autour de toi, admirant les merveilles que ce jardin offre pour tout tes sens. Cet endroit est si apaisant et est idéal pour s'évader le temps d'un petit moment, loin des bureaux qui pourtant, donnent sur ce lieu. En levant la tête, tu peux clairement voir les fenêtre des salles où s'entassent les diverses paperasses. Tu arrives même à voir le tiens, connaissant la vue qu'il donne sur le parc par cœur. Il faut dire que tu passes beaucoup de temps à regarder à travers la vitre. Il y a toujours des moments où on ne peut plus se concentrer et même toi tu te mets à rêvasser en regardant autre chose que de l'encre sur du papier.

Tu salues les êtres ailés de nacre que tu croises. Tu arrives à distinguer deux sortes d'attitudes : il y a ceux qui te sourient par politesse, mais d'autres n'arrivent pas à cacher les sourires de joies quand ils voient celle qui est au cœur de tout les ragots. Tu peux clairement entendre dans le palais que ta relation avec Nether n'est plus vraiment secrète. Personne n'est encore sûr, mais les rumeurs circulent et s'intensifient. On ne t'a pas encore adressé la parole à ce sujet (ou alors on te l'a demandé, mais de façon subtile, ce que tu n'as pas remarqué), mais ça ne saurait tarder. Tu souris, un peu gênée de savoir que toute l'attention est sur toi en ce moment. Il y a des choses plus importantes pourtant ! Cette histoire de bateau volant est encore récente. Mais il est plus simple de parler de choses que les gens connaissent : l'amour entre personnes importantes. Les commères s'en donnent à cœur joie !

Tu t'installes sur un banc et prend une grande inspiration. Ta relation avec Nether est encore récente et tu ne sais pas encore de quoi sera fait l'avenir. Tu sors avec un Aladreäm, ce n'est pas rien. Inconsciemment, tu te mets à chercher celui que tu aimes. Il passe beaucoup de temps dans ce jardin dont il s'occupe régulièrement. Tu le vois parfaitement entrain de vérifier que les massifs des roses vont bien, les tailler lui-même aussi. Tu souris en l'imaginant.

Soudain, un individu se démarque nettement de la clarté du lieu. Ses ailes sombres ne passent pas inaperçues. Un Zgorth. Il est vrai qu'avec les événements récents, leur présence est justifiée. Il faut plusieurs discussions diplomatiques pour mettre au clair cette histoire. Même si ce n'est pas la première fois que tu en vois un, l'aura de celui-ci te donne des frissons. Il est puissant, ça ne fait aucun doute. Presque autant que Nether voir même... pareil ? Il s'approche et tu peux maintenant déterminer de qui il s'agit : Sethender.

anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Enjoy the world of darkness
avatar
Administratrice
MISSIVES : 110

INFO : 7 811 ans
ARMES : Un sabre


MessageSujet: Re: Les fleurs du mal - ft. Sethender Mer 17 Aoû - 17:07



Le shriirk conclut son épopée en un douloureux crissement, faisant désormais face à la splendeur d'un palais scintillant de nacre. Le cuir de deux bottes cendrées vint fouler vigoureusement la robustesse du sol. Une longue cape presque drapée de principauté flotta dans les airs, balancée par la délicate cadence de ton corps, se faufilant tel un prédateur fier de sa prestance. Une aura embaumée de morbidité et d'effroi se dégageait de ton être aux attraits pourtant paradoxalement séduisants. Si tu avais été gracié du contrôle de la végétation, elle se serait alors fanée sur ton passage, s'inclinant sous le poids de ton oppression. Tes prunelles d'un carmin transperçant balayèrent nonchalamment les environs, une expression emplie de sévérité déchirant les traits de ton visage. Le palais de Nether connut aujourd'hui ta présence pour une affaire diplomatique comme toujours. Pourtant, une désobligeante rumeur se plaisait à être transportée ces derniers temps.

Nether, ton très cher ange, semblait se complaire dans la béatitude de la passion avec cette Amber. Mauvaise herbe indésirable que tu rêvais d'éliminer de la surface de ce monde, lentement, très lentement, ses cris de torpeur qui raviraient très certainement cet esprit si malsain qu'était le tien. Nether n'avait besoin que toi. Le jardin accueillit ta noirceur avec innocence, tes trois paires d'ailes s'étirant avec une grâce mêlée d'une profonde condescendance. Une légère brise fit danser quelques unes de tes mèches charbonneuses qui se laissèrent entraîner au creux d'un délicieux ballet. Les autres existences, incapables d'ignorer la pesanteur de ta présence si étouffante posèrent leurs prunelles tantôt craintives tantôt méfiantes sur ta personne.

Ton perçant regard croisa finalement celle d'une jeune femme au physique rarement aperçu. Le déclic enclencha tes méninges. Sale petite trainée. Cette aura ... Cette prestance d'un naturel affriolant ... Amber. Appellation que tu te jurais de faire disparaître tôt ou tard si sa persistance auprès de ton précieux osait te pourfendre. Persuadé qu'elle ne se contentait que d'offrir une béatitude illusoire à Nether, tu briserais cette relation de tes paumes ensanglantées. Une victime de plus ne susciterait aucunement cette tristesse que tu n'avais pas goûtée depuis le jour où tu fus contraint de guider les Aegïss. Tes pas dévièrent inconsciemment, te portant à la rencontre de l'indésirable femme. Ton entretien avec l'Aladreäm débuterait sans doute avec du retard.


SETHENDER« Le sang coulera, encore. »

♆ Don't try to fight against me 'cause we both know what will happen ♆

© ORIGAMI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal - ft. Sethender Ven 19 Aoû - 22:46


Les fleurs du mal
l'amour le plus fort gagnera, mais blessera le bien-aimé


Le leader Zgorth s'approche dangereusement de toi. Même si ses pas sont lents, tu peux sentir la puissance de son aura ténébreuse te donner la chair de poule. Mais tu dois rester calme. Il ne va pas te faire du mal, pas ici. Et pourquoi avoir peur d'un autre être d'Andevam, toi qui prône la paix entre tout les peuples ? Non, ce n'est pas ton ennemi, il ne te voudra pas de mal. Pas en ce lieu où la lumière la plus pure entoure les êtres qui s'y trouvent. Mais veut-t'il te parler ? Tu observes les alentours essayant de voir qui a pu attirer son attention. Personne. Tous ont l'air de détourner le regard, sauf Sethender dont les yeux sont clairement attirés par toi. Tu as essayé de te rassurer, mais c'est raté. Allez, ressaisis-toi, il ne va rien t'arriver...

Jusqu'au moment où l'ange sombre dévoile d'obscure paroles.

    « Hein ? » lances-tu un peu inconsciemment, en regardant le Zgorth de tes iris azur.

Tu avais bien entendu : "Le sang coulera, encore..." Mais qu'est-ce que ça veut dire ? En tout cas rien de bon, mais tu espères que ce n'est qu'une parole en l'air. Oui, c'est sûrement une blague à la Zgorth...

Mais bon sang, que fais-tu comme une empotée, assise confortablement sur un banc, à fixer le leader tout puissant d'une grande nation. Ce n'est pas digne de ton rang et de tout ce que tu as accompli jusqu'ici. Tu mets même Nether dans une posture difficile : tu es sa Sharhim et il te fait confiance pour les relations diplomatiques. Et on ne se comporte pas comme ça devant une telle personne. Tu te lèves, retrouvant tes esprits. Aller Amber, courage, c'est Sethender, certes, mais tu as l'habitude de ce genre de choses. Puis tu t'inclines poliment en souriant saluant la venue du dictateur :

    « Je m'excuse de ce comportement honteux à votre égard. Je vous souhaite la bienvenue à Cala Hoi et vous présente tout mon respect. » tu te redresses : « Ne deviez vous pas rejoindre Nether ? »

Dire le nom de ton bien-aimé de manière si solennelle est assez étrange depuis que vous êtes ensemble, alors que pourtant, tu l'as toujours fait de façon si naturelle. Mais les choses ont changé et il prend une place toute particulière dans ton cœur. Cependant, il faut que tu fasses attention, le privé ne doit pas empiéter sur le travail, et tu espères ne pas avoir flancher cette fois-ci...

anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Enjoy the world of darkness
avatar
Administratrice
MISSIVES : 110

INFO : 7 811 ans
ARMES : Un sabre


MessageSujet: Re: Les fleurs du mal - ft. Sethender Mer 24 Aoû - 15:13



La bassesse déchirée de l'idiotie de la réaction de la jeune femme alimenta ta fureur que tu enfouis avec subtilité au coeur de tes entrailles déchues. Comment l'insignifiance de cet ange à l'inutilité repoussante parvint à capturer le coeur de celui que tu désirais tant ? Vile femme ... Ses salutations à ton encontre engorgées de maladresse fleurirent finalement. Aucune réciprocité de ta part, seulement l'amertume d'un néant tandis que ton sabre fut sorti de son fourreau, pourfendant alors subitement l'air de sa violente effronterie. Il effleura une des mèches d'Amber et ce corps d'abeille désormais cadavre chuta lourdement sur le banc, exposant l'horreur de sa fissure en deux moitiés d'une parfaite égalité. L'arme rejoignit rapidement sa place initiale alors que le rubis de tes prunelles à l'aura menaçante s'ancra davantage avec profondeur en celles de l'indésirable.  


SETHENDER« Je ne supporte pas la vue de misérables insectes d'où cette déviance de ma part qui retarderait ma rencontre avec Nether. »


Des insectes tels que toi. Une mise en garde à la formulation subtile qui jaillit furieusement au visage de l'ange aux ailes encore immaculées d'innocence. Qu'elle remercie le feu de ta passion ne s'embrasant qu'à l'égard de Nether pour ne pas avoir goûté au trépas quelques minutes auparavant. Ta lame sembla s'aiguiser à ce funeste désir de ta part. Elle ne méritait que de disparaître violemment. Ton esprit se laissa charmer par la morbidité de cette image où la cruauté de la pointe de ton sabre explora la chair si tendre de cette femme beaucoup trop rayonnante à ton goût. La répugnance de ce sourire ... Que tu te délecterais bien de le voir se tordre de douleur. Elle n'avait aucun droit de te cracher au visage la béatitude de son idylle.


SETHENDER« Nether ne t'appartiendra pas et ton bonheur n'est qu'illusoire. »


Ta paire de rubis étincelants accrochée à la jeune ange se glaça fiévreusement sur son frêle corps dont la brisure ne se ferait que d'un seul coup porté par la profondeur de ta cruauté. Elle ne pourrait pas posséder éternellement le leader des Aegïss. Tu le lui arracherais avec torpeur.


♆ Don't try to fight against me 'cause we both know what will happen ♆

© ORIGAMI


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal - ft. Sethender Sam 10 Sep - 14:21


Les fleurs du mal
l'amour le plus fort gagnera, mais blessera le bien-aimé


Ce fut si rapide, si vif, que tu as arrêté de respirer bien trop tard. Respiration que tu as reprise dans un soupir, un peu plus tard, alors que tu ne pouvais que constater le cadavre de l'abeille, coupé parfaitement en deux, tombé sur le banc, à côté de là où tu étais assise il y a peu. Tu peux aussi voir quelques mèches blondes sur son corps. Ce sont les tiennes. Par réflexe, tu portes ta main là où la lame est passée, mais ce fut si subtil qu'il est impossible de savoir ce qu'il a fait à ta chevelure. C'est imperceptible... Mais son message ne l'est pas.

Tu es tendue, bien plus qu'il y a quelques instants. La vue de son arme, de la butineuse tranchée parfaitement en deux morceaux, et sa présence qui se fait de plus en plus imposante, Sethender est effrayant. En tant que diplomate, tu arrives à ne pas montrer ta peur, mais tu sais qu'il peut sentir que tu n'es pas rassurée. Et tu penses que c'est ce qu'il cherche au vu de son regard rouge si intense et glacial. Ton corps est figé rien que par ses pupilles qui ne te quittent pas. Tu as la sensation d'être une biche devant un loup. Une misérable proie devant le prédateur affamé. Mais ce n'est pas qu'une impression...

Aller, respire, il ne faut pas te montrer faible. Il veut prouver que tu n'es rien, que tu es aussi fragile que cette abeille qui vient de mourir à tes côtés. Tu ne vas pas subir le même sort.

    « Je suis navrée que ces insectes vous dérangent. Pour les éviter, je peux vous conseiller de passer par le palais, vous aurez plus de chances de ne pas les rencontrer... »

Un sourire s'affiche sur ton visage, mais il n'est pas sincère. C'est rare quand il t'est difficile de sourire, toi qui fait cela si naturellement et spontanément. Mais là, tu n'avais pas envie de sourire. Pourtant, tu le fais quand même. Est-ce par envie de le provoquer ? Bien que tu n'en es pas vraiment envie, tu serais prête à faire des folies pour ton tendre... Qui ne serait pas ravi de savoir que tu t'embarques dans une situation vraiment dangereuse.

    « Quand à Nether... » dis-tu dans un murmure compréhensible.

Tu marques une pause pendant laquelle tu tournes ton regard vers l'abeille morte.

    « Je ne suis pas sûre qu'il apprécie ce genre d'affront envers ces créatures qui l'aident à entretenir ce si beau jardin qu'il aime tant. » lances-tu avec un air attristé sur ton visage, émotion sincère cette-fois-ci.


anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Enjoy the world of darkness

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal - ft. Sethender

Revenir en haut Aller en bas
Les fleurs du mal - ft. Sethender
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Vin de fleurs de sureau
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Lui dire avec des fleurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ozdrayus :: Informations :: Cimetière des Rp-

Sauter vers: