Partagez|

C'est comme chercher un Techimi dans Myes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Enjoy the world of darkness
avatar
Ozdrayen
MISSIVES : 94

INFO : 112ans
ARMES : Câble métallique


MessageSujet: C'est comme chercher un Techimi dans Myes ... Sam 5 Nov - 19:32

ft. Harth & Dröhn


Lieu : Sworim - Nausfralkar - Myes - Place de la Ville
Temps : Présent
dröhn parle en #993300

C'est comme chercher un Techimi dans Myes ...
La rue des Artisans était tout simplement bondée aujourd’hui, fait à la fois enthousiasmant et fatiguant. C’est fou d’observer tous ces Dalistères évoluer tous ensemble, chacun avec un but précis et ignorant presque la présence des autres. Ils sont si individualistes, si seuls dans cette masse pourtant grouillantes. Certains marchent ensemble et discutent mais beaucoup sont solitaires. Entourés de centaines de gens sans même tenter de prendre conscience réellement de leur présence on dirait. Je me demande comment ils font pour évoluer ainsi sans être gênés. Les Techimis sont tous plus ou moins reliés, nous ne sommes jamais seuls. Et c’est mieux ainsi, non ? Enfin, qui suis-je pour juger ce que l’évolution a fait d’eux ?

Je m’approche d’un stand d’outils technologiques et métalliques et contemple l’étalage avant de demander au marchand de s’occuper de moi. Lui, contrairement aux autres, à des interactions sociales. Est-il moins solitaire pour autant ? J’ai l’impression qu’il agit machinalement, sans prêter attention aux gens à qui il s’adresse, obnubilé par sa marchandise. On dirait un robot ! Ironique de la part d’un homme de métal de dire ça ? Oui, peut-être, n’empêche que les Techimis sont plus sociables, intéressés et intéressants que cet homme qui s’est rabaissé au rang d’automate.

Il me donne ma commande -essentiellement des boulons, vis, écrous, câbles, plaques de différents métaux, fils et outils en tout genre- que je mets dans mon sac à dos avant de prendre la route du centre de la ville. Je cherche notamment la grande place de Myes et sa fontaine car on dit qu’elles sont absolument magnifiques. Je vais et viens dans la ville mais il me faut bientôt me rendre à l’évidence : je pensais connaître le chemin mais j’ai mal mémorisé le plan que j’ai étudié. J’observe les gens autour de moi : certains ont l’air pressés mais d’autres moins. C’est vers l’un deux, un jeune homme, que je me dirige pour demander ma route avec toute la politesse dont je suis capable :

« Bonjour Monsieur, excusez-moi de vous déranger mais, sauriez-vous m’indiquer la route vers la Place de la Ville, s’il vous plait ? Je crains de m’être perdu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Ozdrayen
MISSIVES : 27

INFO : 78 ans
ARMES : Bras Cybernétique


MessageSujet: Re: C'est comme chercher un Techimi dans Myes ... Dim 6 Nov - 14:52

ft. Dröhn

ft. Harth

C'est comme chercher un Techimi dans Myes

Harth grommelait en traversant la rue des artisans. Autour de lui, clients et marchands se mêlaient dans une sorte de frénésie, cherchant sans relâche les bonnes affaires et les dernières nouveautés qui rendraient jaloux voisins et collègues. Le stress ambiant pesait lourdement sur le moral de l'Ellistère qui n'arrivait toujours pas à s'habituer aux grandes foules, d'autant plus qu'il lui fallait faire vite. De sa main valide, il resserra un peu plus les pans de sa cape pour cacher son bras mécanique et entreprit de traverser la marée humaine qui le séparait de son objectif. Souvent on lui coupait la route et le jeune homme avait de plus en plus de mal à se retenir d'utiliser son atout pour repousser les gêneurs d'une bourrade. Toujours recherché -s'il en croyait son colocataire-, il ne pouvait décemment pas faire une scène au milieu d'une des rue les plus fréquentées de Myes.
Au bout de ce qui lui sembla une éternité, il finit par arriver devant la petite boutique où on lui avait donné rendez vous. Contrairement au reste de la rue -où les affaires semblait bien se porter- personne ne semblait vouloir s'approcher de l'endroit, comme si une barrière invisible les tenait à l'écart. Mal à l'aise, l'Ellistère pénétra dans le bâtiment et referma la porte derrière lui. Bien entendu, il n'y avait aucun client à l'intérieur. Seul un homme âgé -sans doute le propriétaire- se balançait sur une chaise en lisant le journal derrière le comptoir. Harth se racla la gorge avant de lancer :

« Bonjour. Je viens pour une livraison. »

Comme il n'eut pas de réponse, il se dirigea vers son interlocuteur et déposa à coté de lui un petit appareil doté de quelques boutons et d'un petit écran digital. Avec un soupir, ce dernier leva la tête, replia son journal avec un lenteur exagérée et considéra quelques secondes l'objet de la transaction.

« La portée se règle avec la molette. Ça dure jusqu'à épuisement de la batterie ou extinction manuelle et c'est à usage unique. »

Tendu, l'ingénieur retint sa respiration. Après quelques secondes et visiblement satisfait, le vieil homme tendit à l'Ellistère une liasse de billet.

« Voilà la moitié. On vous apportera l'autre une fois qu'on aura vérifié son bon fonctionnement. »

Avec un hochement de tête, Harth se saisit de l'argent et ressortit du magasin aussi vite qu'il était arrivé. Une fois dans la rue, il relâcha sa respiration et réajusta sa cape sur son bras. La prochaine fois, il laisserait Leon se charger des transactions, c'était beaucoup trop de stress pour lui de se retrouver à frayer de la sorte avec ce genre de type. A moitié perdu dans ses pensées, il mit un petit moment à comprendre qu'on l'appelait et se retourna pour se retrouver nez à nez avec ce qui lui sembla être un géant. La personne le dépassait d'une bonne tête et Harth eu un mouvement involontaire de recul avant de se reprendre et de sourire. Juste un type perdu. Sa visite chez son client l'avait vraiment mis à cran.

« Oh, la Place de la Ville vous dites ? » Il réfléchit un moment et survola la foule qui les entourait du regard. « Il y a une ruelle qui y mène à peu près dans cette direction il me semble. » Dit-il en pointant du doigt un endroit dans la masse. « Si vous préférez passer par les grandes artères, ça vous rajoutera dix bonnes minutes de marche. »

Il reporta son regard sur le géant blond et remarqua les yeux inhabituels de son interlocuteur. Un Techimi ? Un frisson désagréable lui parcourut le dos au souvenir de l'accident de la Locomotive Express. C'était peut-être une bonne occasion pour lui d'en savoir plus sur son nouvel attribut cela dit.

« Ça ne me dérange pas de vous y conduire, mais si vous en êtes capable, j'aimerais que vous me rendiez un service en échange. » Il resserra de nouveau la cape auprès de son bras mécanique. « Mais ça peux attendre que nous arrivions à la Place j'imagine. Venez, suivez moi. »

Avec un geste de la main, il invita le géant à le suivre. Et après quelques minutes de marche ils arrivèrent à destination. Au milieu de la place se dressait la grande fontaine devant laquelle marchait nombre de passant et de couple.

« Et voilà. On est arrivé. » Il se tourna vers le Techimi. « Dites, vous êtes bien un Techimi pas vrai ? Ce n'est pas des lentille que vous portez ? Si c'est le cas, il y a quelque chose sur lequel je voudrais votre avis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C'est comme chercher un Techimi dans Myes ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu [PV : Aki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ozdrayus :: Sworim :: Nausftralkar :: Myes :: Place de la ville-

Sauter vers: