Partagez|

{Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Mar 29 Déc - 23:26

Eressëa avait regardé Aeglos droit dans les yeux. Il n'y avait eu aucune hésitation dans ça voix, pourtant il avait dû y réfléchir mainte fois avec son intelligence habituelle. Peut-être que donner cette mission à Aegnor et à elle l'avait inquiété ? Il leur faisait pourtant confiance même si il aurait pu penser que cette histoire les touches. En effet, au matin, Aeglos avait convié les deux êtres ailés de l'ordre de la lumière pour leur faire part d'une information préoccupante : Lilila, la fée des soins serait retenue captive par des Erebin dans l'objectif de faire des recherches sur ses pouvoirs. Mais cela restait une information non confirmée et Aeglos devait s’assurer qu'elle était vrai.

Le sens de la justice de Eressëa aurait bien pu l'énerver et y foncer tête baissée, mais pas mal d'années s'étaient passées depuis leur évasion et sa peur d'être de nouveau enfermé devenait, avec le temps, une force qu'elle disciplinait à chaque méditation. Pourtant, elle était réellement heureuse de ne pas y aller seule, que son ami de la confrérie l'accompagne. Ensemble ils étaient plus fort, plus résistant et ils pouvaient compter l'un sur l'autre. Sans parler de leur pouvoir respectif puissant et fusionnel, lui, directement au front, elle, à l'arrière prête à tout pour l'aider si il en avait vraiment besoin. Même si il est son supérieur aimant protéger les siens, il fallait qu'elle reste vigilante et garde son calme en toute circonstance sans être emporté par le caractère de Aegnor.

Ils avaient préparé ensemble leurs affaires pour ne rien oublier d'important. Après tout, ils allaient devoir traverser la mer pour se rendre sur l’île Kamahoula. Eressëa n'aimait pas du tout attirer l'attention et préférait les trajets les moins longs possible pour aller à la rencontre de sa mission. C'est généralement au retour, une fois la quête terminée, qu'elle appréciait le chemin. Seule, elle aurait essayée de voler jusqu'au plus proche de l'île puis continuer à pieds. A cause de ces ailes, elle se sentait à l'étroit dans une calèche et dans le transport de Estriya. Elle savait monter à cheval mais elle n'avait toujours pas réussit à dompter sa culpabilité d'utiliser un animal alors qu'elle pouvait se débrouiller sans. Elle demanda alors à son compagnon:

-Veux-tu prendre le Baracloire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Jeu 31 Déc - 14:38

Les mots avaient résonné dans l'esprit de l'Erebin pendant bien plusieurs minutes. De très longues minutes. Il réfléchissait. En temps normal, il aurait ricané et se serait contenté d'un: "Qu'est-ce qu'on attend ? Allons-y !" Pourtant là, il ne pouvait prendre le tout à la légère, trop de souvenir revenaient hanté son esprit en cet instant. Aegnor ne savait réellement quoi penser de cette situation. Il voulait à la fois foncer dans le tas et tout détruire, mais aussi se comporter dignement, garder le contrôle et être maître de lui-même.

Assit à même le sol, Aegnor se demandait si son chef, qui était aussi son ami, n'était pas tombé sur la tête. Sa compagne d'infortune avait du se poser les mêmes questions: *étaient-ils réellement les mieux placés pour réaliser cette mission ?* En un sens, oui. Ayant vécu toute cette tragédie et s'étant juré de ne plus jamais laisser ce genre de chose recommencer, ils devaient bien être les mieux placés. Aeglos ne leur aurait jamais confié la mission s'il ne les pensait pas prêt. Ca, l'être ailé en était sur et certain. Inspirant profondément, il repensa à sa quête: *Lilila, la fée des soins serait retenue captive par des Erebin dans l'objectif de faire des recherches sur ses pouvoirs. Mais cela restait une information non confirmée et Aeglos devait s’assurer qu'elle était vrai.* Une fée. Voilà qui ne surprenait même pas l'Erebin. Combien de fois ces derniers avaient-ils repousser toutes les limites du correct ? Furieux, il serra les dents et ses poings si fort, que les quelques éventuels passant auraient pu avoir peur.

Se connaissant, Aegnor avait bien prit le temps de méditer sur cette situation après avoir préparer ses affaires à l'aide d'Eressëa. Il ne voulait pas se laisser emporter et pire encore, embarquer la jeune femme dans sa folie furieuse. Monstre à la puissance accrue, il préférait toujours faire attention à ne pas trop en faire. Il était si facile de faire le mal de manière non intentionnel.

Ayant retrouvé Eressëa près d'un arrêt du Baracloire, la jeune femme lui demanda s'il voulait le prendre. Aegnor se redressa de toute sa hauteur, observa l'environnement et réfléchit sur le tout. Prendre le Baracloire n'était pas du tout agréable pour lui. Sa carrure imposante le mettait toujours mal à l'aise dans ce moyen de transport. Il préférait voler, mais à ce moment là, toute discrétion était à oublier. Il la regarda fixement, mais non méchamment et finit par dire: "Nous n'avons pas réellement le choix. Si nous volons, nous ne serons absolument pas discret à cause de moi. Autant le prendre. Après nos ailes, c'est le plus rapide."

Ses yeux enflammés couleur herbe brillèrent d'autant plus. L'idée lui déplaisait, mais il fallait faire vite pour cette petite fée. Alors au diable ses propres avis et ce qu'il préfère.
©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Dim 13 Mar - 17:54

Eressëa acquiesça, elle aussi était tendue à l'idée de rentrer dans cet étroit transport mais Aegnor avait raison, c'était l'un des plus rapide. En revanche, elle se demanda pourquoi il ne remettait que lui en cause sur la visibilité de son apparence. Elle lui sourit bon enfant en essayant de détendre l'atmosphère avant leur sombre mission:

-Il est vrai qu'avec mon apparence fade et avec des ailes de corbeau je serais bien plus discrète sans toi !

Puis elle rentra la première dans le wagon arrivé après quelques minutes depuis leur attente à Enulron. Après en avoir traversé quelques-uns de l’intérieur, elle choisit une voiture vide et fit signe à Aegnor. Elle vérifia soigneusement qu'ils y étaient bien seul puis alla s’assoir prêt de lui. Que leur confort était loin d'être optimal était une chose, mais autant en profiter pour parler du plan d’exécution. Malgré tout, elle hésita, le sujet était loin d'être facile à aborder...

-Est-ce que... Aeglos t'as déjà raconté comment il s'y était prit pour nous trouver et rentrer dans la... Grotte?

Comment éviter les mots significatifs comme "laboratoire", "prison" ou "libérée d'une interminable souffrance"? Bref, c'était plus difficile dit à haute voix. Elle savait que Aegnor ne l'en tiendrait pas rigueur, pour lui aussi c'était sans doute difficile, mais à deux ils étaient plus fort. Elle regrettait néanmoins ne pas avoir demandé les raisons du choix  de Aeglos et ne pas avoir parlé à Thorikson avant de partir, cela l'aurait sans doute apaisée. Eressëa n'avait jamais demandé à son chef comment il avait réussit à trouver le centre de détention des cobayes et jusqu'où il a pu s'approcher discrètement pour ne pas ce faire repérer tout de suite. C'est d'ailleurs étonnant pour une femme plutôt curieuse, mais c'est un passé douloureux qui a eu du mal à partir de ces nombreuses pensées et cauchemars. Évidemment, c'est toujours encré en elle, mais après ces nombreuses années elle arrivait à parfois l'oublier. Et elle n'aimait pas ressasser ce passé là. D'où l'explication qu'elle n'avait jamais demandé les détails à ces amis.
Cela dit, Eressëa venait de ce rendre compte que cette mission manquait quoi qu'il arrive de détails... Leur mission? Confirmer que la fée est belle et bien source d’expérimentation. Et après ? Si cela était faux, ce serait une bonne nouvelle, mais même si elle n'y était pas, si c'était réellement un laboratoire, partiraient-ils comme si de rien était ? Et si Lilila servait réellement de cobaye, reviendraient-ils voir Aeglos pour confirmer sa théorie en laissant Lilila le risque de souffrir plus longtemps ? Eressëa soupira, cette mission était loin d'être simple, elle se mélangeait entre le devoir, la responsabilité, être raisonnable et sage ainsi que, surtout, les sentiments. Mais c'était de tout cela qu'il fallait discuter ensemble, pour que rien ne parte à la dérive, valait mieux être consciencieux. Réfléchir à tout éventualité pour que la fée ne risque rien. Eressëa ce garda bien de justifier ces dernières raisons: même si Aegnor était son supérieur, elle ne souhaitait pas qu'il prenne la décision seule et donc endosser la responsabilité des conséquences de leur mission. Mais quoi qu'il advienne, si ce lieu était bien source de souffrances pour qui que ce soit, elle se voyait mal de ne rien faire en attendant les ordres de Aeglos et c'était sans doute la même chose pour Aegnor. Quitte à se quereller avec son chef ce qui lui ferait vraiment mal au cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Ven 18 Mar - 17:17

Il ne faut pas avoir peur de son passé mais au contraire l’affronter pour s’en relevé bien plus fort. En tout cas c’était ce que pendait Aegnor du haut de ses deux mètres quarante-trois. Son apparence si imposante et déroutante lui avait valu bien des ennuies, médisance et craintes. Le temps fut son atout face à ces charognards aux langues de vipères et lui, que pouvait-il en retirer ? De la satisfaction. Car même s’il brûlait intérieurement d’une furieuse envie de combattre ces personnes, leur mettre ses poings d’acier dans le visage pour manifesté son mécontentement, il évoluait bien plus en se retenant. Oui, Aegnor s’élevait par rapport à ces vulgaires rapaces à l’intelligence restreinte qui était la leur.

Comme à son habitude Eressëa se savait douce et attentionnée afin de calmer la bête qu’était devenu l’homme. Il ne lui serait jamais assez reconnaissant pour toutes ces attention qu’elle portait, pour cette innocence qu’elle possédait. La mission qui s’approchait allait être dur pour eux, Aegnor le savait. Pourtant cela ne le dérangeait pas plus que cela. Le temps n’efface rien mais permet de mieux accepter les choses, de tourner les pages. Contre toute attente, la belle se permit une boutade. Le colosse sourit alors car malgré les dires; elle était femme des plus plaisantes. Non pas qu’il éprouvait des sentiments pour sa consoeur cependant il fallait savoir ouvrir les yeux et voir les choses telles qu’elles étaient. Oui, Eressëa de part ses formes justement déformée était une belle femme et il espérait sincèrement qu’un jour elle trouverait l’amour qu’elle méritait.

Suivant la jeune femme dans le wagon qui était arrivé après quelques minutes d’attente, Aegnor se sentit de suite à l’étroit. Certes, il passait dans le moyen de transport mais les petits espaces restaient délicat pour sa part. Il laissa la demoiselle faire son inspection et vint la rejoindre lorsqu’elle lui fit signe. Elle venait de trouver un wagon vide dans lequel ils pourraient voyager tranquillement. Voilà une bonne nouvelle.

Installant son imposante carrure sur une banquette où il prenait d’ailleurs presque toute la place, Aegnor vit sa collègue venir vers lui. Elle semblait hésiter, comme timide. Aegnor sourit, il la connaissait bien ainsi. Alors la brute des champs de bataille attendit patiemment qu’elle se sente assez à l’aise pour se lancer. Ce qui se fit assez rapidement d’ailleurs. Elle lui demanda pour la fois où Aeglos était venu les sauver… certes; les deux hommes avaient déjà eut cette conversation mais de là à en parler avec elle ? Il n’osait pas, à son tour, aborder le sujet. Alors scrutant le vide, la tête droite et la voix plus grave qu’à son habitude, il se contenta de lui répondre honnêtement:

« Il nous est arrivé d’en discuter en effet. Mais parler de cela ne nous sera pas agréable. Tout ce qui est à savoir, c’est ce que tu sais déjà. Il a entendu des rumeurs, les a vérifier et a agit en tant que membre de la famille royale des Estriyons. »

Faisant une légère pause pour regarder le paysage, il soupira avant de reprendre profondément sa respiration pour continuer:

« Si tu t’inquiètes par rapport au passé, souviens-toi que nous avons détruit ce maudit lieu tous ensemble… et nous sommes toujours vivant. C’est là le plus important. Nous allons vérifier les dires par rapport à cette petite fée et s’il y a besoin, à notre tour alors, nous lui viendrons en aide. »

Aegnor savait à quel point il avait été difficile pour leur collègue de trouver leur grotte et de venir les libérer. Fouiller et se cacher comme des renégats pendant plusieurs semaines, vivre dans la peur d’être vu et de tout perdre… il connaissait ce sentiment. Aeglos lui avait avoué qu’au final ils n’avaient même pas réussit à franchir la première galerie sans se faire repérer. En tout cas, il avait encore du mal avec le fait d’avoir dû tué plusieurs Erebin devenu complètement fou en raison des expériences, mais lorsque l’on doit sauver sa propre vie, des choix sont à faire.

Pendant qu’il réfléchissait, il jeta un oeil à Eressëa pour se rendre compte qu’elle aussi était plongée dans ses réflexions. Sans doute pensait-elle à la mission. D’ailleurs, cela lui faisait pensé à un détail qu’ils devaient voir ensemble de suite avant d’aller plus loin.

« Que les choses soient claires… je sais que nous avons l’habitude de suivre les directives mais… Aeglos n’a rien dit au sujet de si les rumeurs sont fondées… sache que je ne resterais pas à ne rien faire. Je n’attendrais pas les ordres. Si cet être nécessite notre aide… j’irais sans la moindre retenue. Libre à toi de faire tes choix. »

Il ne se voulait pas méchant, mais Aegnor n’arrivait pas toujours à se contrôler et ce sujet était pour lui délicat. Les fées… c’était à ses yeux comme des enfants, innocent. Hors de question qu’elle ne souffre plus longtemps si réellement elle était en danger.  
©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Mar 22 Mar - 19:09

Le sourire de Aegnor était étonnamment apaisant. C'est assez étrange d'ailleurs, qu'un homme de sa carrure avec un corps si imposant et un visage si dure puisse réussir à avoir un sourire réconfortant. Mais cela n’empêcha pas son étonnement suite à la réponse de son ami. Son hésitation se fit légèrement ressentir et il ne répondit véritablement pas à la question. Comment cela se fait-il? Eressëa ne s'attendait pas à ça. Elle pensait réellement qu'il allait lui répondre... sans rien omettre. Cela dit, elle ne le força pas, ce n'était ni le lieu, ni le moment, si il pensait que ça n'allait pas les aider à libérer la fée, elle voulait bien attendre, elle lui faisait confiance. Mais il était hors de question de laisser sa demande dans l'oublie. A la fois parce qu'elle avait mis déjà beaucoup de temps avant d'enfin la poser mais aussi parce qu'elle n'était pas une femme qu'il fallait protéger, elle pouvait se défendre et encaisser.  

Eressëa le laissa libre dans ses pensées et après avoir soupiré il ce voulu rassurant. Elle était d'accord avec lui, mais de le voir à la fois fuyant et rassurant cela ne pouvait qu’attiser la curiosité de la jeune femme... et l'inquiéter.

-D'accord, je comprends. Lui répondit-elle.

Elle comprenait mais n’oublierait pas. Puis Aegnor mit fin à ses propres pensées de la décision à prendre si jamais Lilila était belle et bien enfermée. Il avait fait comme un écho à ses propres songes. Son ton était catégorique et ferme mais Eressëa ne s'en formalisa pas, elle le connaissait assez bien pour savoir que c'était sa façon à lui de montrer qu'il était sur de lui.

-Je suis bien d'accord avec toi, je me vois mal faire le chemin inverse en laissant cette fée aux mains de ces démons, juste pour avoir l'approbation de Aeglos. Il nous fait confiance et nous sommes assez responsable pour prendre des décisions nous même.

En espérant ne rien faire pour ennuyer Aeglos... Mais elle ne souhaitait pas que ces sentiments pour lui l’empêche de faire ce qui est juste pour elle.

-Bon, nous devons d'abord nous assurer qu'elle y est bien présente. Je peux invoquer un Brindal. Il se faufilerait dans les couloirs de la prison et pourrait à la fois nous informer si la fée est présente et aussi nous communiquer l’accès le plus rapide pour l'atteindre. Pendant ce temps nous pourrions peut-être faire le tour des bâtiments.  

En effet, Aeglos ne les avait pas non plus envoyé à l'aveugle, ce qui, entre autre, leur évitait de faire le tour de l'île. Ce qui était étonnant dans cette histoire c'est que les constructions étaient isolées mais pas cachées, ce qui était assez courant sur cette île mystérieuse et inquiétante. Cela devait paraitre moins louche et c'est ce qui devait faire hésiter leur leader sur les réels pratiques de ces lieux.  

-Mais si tu préfères, comme c'est censé être un lieu qui n'y cache rien on peut y rentrer comme deux voyageurs... Mais j'ai bien peur que notre réputation est pu les atteindre, surtout si ils ont des choses à cacher ils ont du se renseigner sur les personnes pouvant les nuire. Quoi que tu décides, je pense que ce serait tout de même bien d'envoyer un Brindal. Je peux le contrôler sans trop me concentrer dessus ce qui nous permet de faire le nécessaire à coté. A moins évidemment que tu ais une meilleure idée.

Eressëa était concentrée, elle avait mis de coté ses sentiments, son passé et ses questions: Lilila était la priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Ven 1 Avr - 13:24

Il n’était pas forcément bon de reparler des souvenirs et surtout Aegnor n’était pas censé savoir qu’en réalité c’était Drazhkarak qui avait entendu parlé de ces rumeurs dans ses jeunes années et qui avait rapporter le tout à Aeglos. Le petit Maha si timide à l’époque avait énormément prit sur lui et ne voulait pas reparler de cette vieille époque. Aeglos n’avait rien promis mais il ne devait pas en parler. Aegnor et Drazhkarak ont eut l’occasion d’en rediscuter cependant et c’est ainsi qu’il apprit que le jeune Naäss avait surtout entendu parlé des expériences faites sur Eressëa, raison de son malaise envers elle. Plus Aegnor y repensait, plus il comprenait ce sentiment de mal être. Ce n’était en rien la faute du petit, mais il s’était toujours dit que s’il avait agit plus rapidement, peut-être qu’elle ne serait pas ainsi aujourd’hui. Aegnor préféra ne rien ajouter. Le colosse se doutait qu’un jour ou l’autre la question reviendrait, soit, mais ce ne serait pas lui qui répondrait alors.

Eressëa confirma les choix d’Aegnor, ajoutant qu’elle le suivrait dans cette voie. Le tout était dangereux mais en aucun cas il ne voulait tenter de dissuader la belle de son choix. Après tout, ils avaient vécu quelque chose de semblable auparavant. Aegnor se jura cependant qu’il ferait en sorte que toutes deux s’en sortent sans trop de mal.

Ecoutant attentivement le plan de sa compagne, il émit un grognement qui en réalité n’était rien d’autre qu’un raclement de gorge démontrant sa réflexion. Aegnor n’était pas trop du genre à faire les choses discrètement pourtant dans cette situation, cet élément était leur meilleur allié et il le savait. Acquiescent alors, le colosse confirma la proposition d’Eressëa.

« C’est en effet ce qu’il y a de mieux à faire. Je te laisserais invoquer et contrôler ton petit Brindal, pendant que je veillerais aux alentours pour que tu ne sois pas dérangée. Si quelqu’un vient nous déranger par contre, je l’intercepte et poserais quelques questions afin de récolter d’autres informations. Plus nous en savons, mieux c’est. »

Puis il croisa ses bras et se mit à penser aux divers questions qu’il pourrait poser, à son imposante carrure qui lui permettrait de faire peur et ainsi pousser la personne à parler. Un léger sourire se dessina sur son visage, inutile de se demander pourquoi, quiconque le connaissant savait pertinemment qu’il aimait faire peur à ses ennemis afin d’éviter toute violence physique. Pas de trace, pas de preuve, c’était ce qu’un de ses tortionnaires disait.

Le train arriva en gare, laissant le souffle du vent entrer dans les compartiments au fur et à mesure que les gens sortaient. Aegnor scruta Eressëa et lui demanda:

 J’espère que tu es prête, c’est à nous de jouer désormais. Puisses la lumière des Evensce être avec nous. »

Aegnor se leva et se dirigea alors tranquillement vers la sortie. Il employait souvent la dernière phrase comme une sorte d’amulette de protection car il est vrai que les Evensce étaient synonyme de lumière dans leur monde.

Respirant l’air frais hors du moyen de transport, Aegnor se déplaça un peu sur le côté pour commencer à s’éloigner un peu de la foule.

 
©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Ven 29 Avr - 16:49

Comme elle, avant sa proposition d'un plan, Aegnor s'était mis à réfléchir intensément. Elle savait qu'il n'avait pas pour habitude de procéder comme cela mais derrière sa masse imposante, elle connaissait cet homme intelligent qui ne souhaitait pas forcément engager la bagarre... Du moins pas dans l’immédiat. De plus, ce n'était pas la première fois qu'ils faisaient équipe, avec leur confiance mutuelle, ils pouvaient allier stratégie et force. Quand son compagnon lui informa de sa décision, elle opina, cela lui convenait et elle était satisfaite qu'il fasse ce choix. Quand le Baracloire s’arrêta, Eressëa avait déjà commencé à se concentrer sur ses invocations, prête à les matérialiser. Elle suivit Aegnor à l'extérieur qui lui confia une sorte de prière. Elle hocha la tête pour l'accentuer en même temps que pour répondre à sa question, bien qu'avec sa vision plus large, elle aurait pu citer toute l'aide dont ils auraient pu avoir besoin... La lumière et les ténèbres, le soleil et la lune sans oublier tout les éléments qui les entourent, ses pensées pour le Roi, la Reine, Elerinna, les membres de la guilde et surtout son amour pour Aeglos. Tout ce pourquoi elle voulait réussir cette mission et sauver la fée qui faisait partie du joyau de ce monde, si précieuse.

Ils s'éloignèrent de ce flux de passagers pour commencer leur route le plus discrètement possible vers le lieu indiqué par Aeglos. Car malheureusement, il était dure de ne pas se faire remarquer avec leur ailes, elle se fichait bien des regards curieux mais elle ne pu s’empêcher de ressentir de l'anxiété du à l'inquiétude d'être repéré. Mais personnes ne les interpela et ils purent continuer leur chemin. Vu qu'ils avaient déjà convenu du plan, ils marchèrent en silence en empruntant des chemins de terre et en se cachant au moindre passage. Et plus ils approchaient de leur but, plus ils devenaient discret, aux aguets du moindre bruit ou mouvement. Ce qui, malheureusement, les retarda, mais en une heure, ils purent inspecter la battisse. Elle montra du doigt où elle allait se poster pour créer son invocation:

Eressëa
  "Je vais utiliser ma clairvoyance sur mes Brindal et n'oublie pas, je t'entendrais et je pourrais te parler, mais je ne peux ni bouger ni voir."

Elle refoula son anxiété, s'installa dans l'herbe humide, inspira profondément, soupira longuement et attendit les dernières instructions de Aegnor pour enfin fermer les yeux et ainsi invoquer trois Brindal. Elle ne pouvait évidemment pas voir à travers les yeux de ces trois monstres simultanément, mais elle pourrait tour à tour occuper leur vision. Elle voulait ordonner à l'un, de leur chercher le meilleur endroit pour entrer en prenant en compte ses aptitudes et celles de Aegnor, et aux deux autres de ce faufiler tel une souris passant dans une fissure même si il fallait qu'ils se cassent une patte pour y arriver... pour ne pas se faire repérer... pour trouver la fée. Il fallait attendre qu'ils s'approchent le plus possible du bâtiment pour utiliser sa clairvoyance.
La libération de Lilila
feat: Eressëa & Aegnor
   made by DIDI FARL for OZDRAYUS

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Mer 4 Mai - 16:24

L’air frais faisait beaucoup de bien à Aegnor, lui qui n’aimait pas les lieux clos et petit, ce trajet avait mit ses nerfs à rude épreuves. La petite prière effectuée dans le train lui avait donné la foi en cette mission périlleuse et il espérait sincèrement pouvoir faire de son mieux selon les circonstances. Bien que notre Erebin préférait les combats acharnés sans grande réflexion, il savait s’adapter et faire face selon les nécessités.

Les lieux étaient passablement désert, une fois de plus. Cela faisait bien longtemps qu’Aegnor n’était pas revenu ici… la dernière fois remonte à avant son enfermement pour devenir un cobaye malgré lui. Le paysage calme et dégagé permettrait de voir l’horizon d’un air calme. Les sentiers travaillés pour être souvent emprunté ne fut pas ce qui attira l’imposante carrure de l’Erebin. Non, accompagné de sa compagne de travail, ses pas partirent en direction de petit sentier de terre. Aegnor sentait sa collègue être travaillé par le fait de pouvoir se faire repérer mais la masse se chargea des curieux par des regards froids et sombre. De quoi les faire pâlir. Personne n’osa venir les déranger, pour leur plus grand bonheur.

Aegnor suivi le plus discrètement possible la jeune femme afin d’acquérir ses indications quand à la marche à suivre. Au bout d’une heure, ils arrivèrent à la bâtisse et Eressëa montra où elle comptait s’installer. Rappelant les règles, Aegnor se voulait rassurant:

« N’ai aucune crainte, je veille à ce que tes arrières soient protéger. Vérifies que la fée soit présente, quelles sont les Erebins présent et les lieux du mieux que tu peux. Nous aviserons ensuite pour un plan et nous agirons selon la situation. »

Voyant la demoiselle s’installer, Aegnor se posa non loin, un peu caché par un arbre mais avec un bon angle de vu afin de pouvoir observer tout autour de lui. Les invocations d’Eressëa arrivèrent afin de recevoir les instructions de leur invocatrice. Cette dernière répartit intelligemment les tâches entre les trois monstres qui se dirigèrent vers le lieu à examiner.

Curieux, Aegnor commença à serrer les poings et sa mâchoire se crispa malgré lui. Rester ainsi à attendre n’était pas dans ses habitudes. Il préférait largement foncer au combat. Entendant du bruit, ses yeux se rivèrent là où il pensait avoir entendu le tout. Près de la bâtisse, un Erebin était présent. Le colosse se rangea discrètement derrière l’arbre pour ne pas être vu. Heureusement que le tronc était très large. L’ennemi ne sembla pas les avoir remarqué, mais Aegnor redoublait alors de vigilance.
 
©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Mer 8 Juin - 18:09

Les petites bêtes s'étaient mises en route vers la lugubre petite tour. Ses Brindals se dispersèrent et une fois aux pieds de l'édifice, Eressëa changea sa vision.

L'architecture du bâtiment semblait tout de suite plus impressionnante, la vision de l’horizon moins lointaine, l'environnement plus écrasant mais les fissures dans les briques de pierre étaient beaucoup plus apparentes. Chacun se faufilèrent et Eressëa apporta d’abord son attention sur le Brindal qui devait trouver un moyen de les faire rentrer. Il commença par la plus évidente, l'entrée principale. Une petite pièce assez claire où au centre se trouvait un bureau et son assistante, sans doute là pour l’accueil. Au même moment, un Erebin rentra. Eressëa ne pu entendre les salutations ni les instructions données mais le nouveau venu se dirigea vers l'une des deux autres seul porte -hors entrée- de la pièce. Personne ne remarqua le Brindal suivre l'homme Lirich plein de fioles sur lui. Derrière la porte se trouvait de suite un escalier se dirigeant... vers le bas... Eressëa ne pu s’empêcher de pousser un soupir d'appréhension, elle n'avait aucune envie d'y aller... le Brindal s'y engouffra néanmoins sans aucune hésitation. L’objectif de la bête changea, à moins de savoir creuser en quelque seconde, si la fée était en bas, il n'y avait que part l'entrée qu'ils pourront s'introduire.

Tout de suite, tout était beaucoup plus sombre ce qui permis à la petite bête de rester dans l'ombre. Une fois arrivée au sous sol, il y avait juste un seul couloir de quelques mètres avec deux portes de chaque coté de la galerie et une dernière dans le fond. L'homme ouvrit là première à droite et le Brindal y jeta juste un coup d'oeil ; des plans de travail, des tuyaux, des fioles, des ingrédients...Il n'y avait pas besoin de beaucoup d'imagination pour comprendre ce qui s'y passait. Eressëa fit reculer le Brindal avant que la porte ne se referme pour rentrer dans les autres pièces grâce à des trous de rat, ce qui lui cassa quelques côtes: les deux en face étaient vide, mais l'une pouvait avoir une vue sur l'autre. Il en restait deux et  la jeune femme décida de se diriger par instinct dans celle du fond. Elle n'avait plus beaucoup de temps de vision et elle se doutait que les 4 pièces adjacentes et face à face faisaient d'office de préparatoire et d'entretien... Au moins, ils étaient au bon endroit. Malheureusement il n'y avait aucune fissure. Le Brindal utilisa les griffes de toutes ses pattes et ses dents pour creuser dans un coin argileux en haut à droite de la porte.

Pendant ce temps Eressëa se mit en quête des deux autres qui purent trouver facilement des fissures dans la tour qui était en réalité des meurtrières. Elle en fut étonnée, elle ne les avait pas du tout remarqués de l’extérieur. Ses deux Brindal ne purent que voir le nombre d'étage qu'il y avait, mais n'y entrèrent pas, pour la simple bonne raison que s'ils avaient pénétrés dans ces archères, les nombreux soldats à l’intérieur les aurait repérés. Au moins, ils avaient vu qu'ils étaient plus d'une dizaine et Eressëa cru apercevoir un Nitrim donnant, sans doute, des instructions.

Il ne restait à la jeune femme que quelques secondes de vision, elle se projeta donc sur le Brindal solitaire. Il avait réussit à passer bien que le bout de ses membres soient en sang et il regardait, les yeux presque vide, la table de pierre sur laquelle était posée une femme, inconsciente et seule avec pour seul lumière une petite bougie...

Terminé, sa vue se brouilla un instant et elle pu regarder autour d'elle. Mais pas encore, pas tout de suite, elle laissa encore un instant Aegnor surveiller seule les alentour et elle ferma les yeux plutôt que de les ouvrir. Elle eu ce petit moment de faiblesse et se recroquevilla sur elle même, la tête dans ses genoux à avoir envie pendant quelques secondes que quelqu'un la prenne dans ces bras. Cette vision l'avait bouleversée, avoir vu cette jeune femme, allongée sans confort, menottée et évanoui... que lui avaient-il fait ? Qu'avaient-ils eu le temps de lui faire ? Le souffle coupée, Eressëa eu une envie de pleurer avec des larmes salées et amers mais rien ne sortit, pas maintenant, ce n'était pas le moment. Elle se releva d'un coup et regarda droit dans les yeux Aegnor avec ses sourcils froncés. Elle lui informa de tout ce qu'elle avait pu voir mais même si ses explications étaient claires, elle parla vite avec une envie pressante de foncer, tête baissée. Elle se reteint pour entendre l'avis de son ami et elle devait se forcer pour ne pas se mettre en colère. Elle devait restée concentrée et sereine... Si Aegnor se mettait en mode furie, elle devra être la voix de la raison. Eressëa, elle, s'était mise en mode carapace: attentive, prête, compétente sans laisser ses sentiments la submerger.... pas tout de suite du moins. Elle savait que Aegnor la comprendrait rien qu'en la regardant, lui savait...
La libération de Lilila
feat: Eressëa & Aegnor
  made by DIDI FARL for OZDRAYUS

 

 
Désolé pour l'attente =( j'étais toujours interrompu pour écrire mon rp... et je ne vois pas le temps qui passe si vite...
Plein de bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Ven 24 Juin - 10:12

L’Erebin portait équitablement son attention entre le garde et son acolyte afin de veiller comme il se devait. Difficile de réaliser comme il se devait ce genre de chose, mais son expérience et sa forte concentration l’en permettait. Aegnor scrutait avec autant d’impassibilité que possible. S’il venait à être trop intense dans son regard observateur, son aura aurait pu être détectée et à ce moment là, adieu la discrétion. Aegnor ne voulait pas de cela, surtout ne sachant pas ce qui se passait à ce moment là.

L’ennemi semblait faire des rondes. Le colosse n’aimait pas trop cela. Difficile de bien le tenir à l’oeil sans bouger et attirer l’attention. C’est donc avec des efforts considérables qu’il se déplaçait le moins possible, ne regardant que du coin de l’oeil. Aegnor vit le Brindal passer par la porte d’entrée, le garde fit signe à un Lirich avant que ce dernier n’entre. Inquiet, le colosse porta son regard sur sa compagne qui était toujours aussi concentrée. Aucun doute, elle travaillait encore avec ses familiers, donc pas d’inquiétude à avoir.

Le temps était long. Le colosse se trouvait être de plus en plus nerveux. Certes il savait être patient mais cet homme était fait pour l’action. C’est alors qu’il vit Eressëa se redressée d’un coup sans crier gare. Alerté, il voulut l’attraper pour la mettre là où elle avait plus de chance de ne pas être vue. Mais le garde regardait ailleurs depuis un moment et lorsque le colosse vit le visage de sa collègue, il comprit. Pire encore, quand il entendit le tout, son visage se ferma. La rage qui l’habitait se cumula. Certes Aegnor n’avait pas pu tout comprendre pourtant le plus important était là: la fée était présente et en danger.

« Guides-nous et je prendrais toutes les responsabilités. »

Puis, tel un lion affamé, Aegnor fonça sur le garde afin de fracasser son crâne dans un élan de rage berserker. La brute épaisse qui sommeillait en lui était désormais libre et comptait bien tout saccager. Connaissant en plus Eressëa, sachant qu’elle prendrait sur sa personne afin d’être la raison des deux… cela donnait encore plus de rage au combattant. Une fois l’Erebin enfoncé dans la barricade, le crâne détruit en raison de la force brute d’Aegnor, ce dernier enfonça la porte tel un sanglier en charge. Devant lui se trouvait donc deux bureau. L’assistante pris peur face à l’imposante carrure aux yeux enflammés qui se tenait devant elle. Quand à l’homme, il ne devait pas non plus faire le malin.

« Eressëa, rappelles-moi le chemin je te prie. »

Aegnor faisait des efforts afin de se maitriser, tant bien que mal, il ne pouvait pas laisser son amie se retrouvée prisonnière de ses propres sentiments. Elle devait aussi pouvoir s’exprimer.

 
©Didi Farl for Ozdrayus


Je saurais te punir pour que tu te fasses pardonner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Jeu 22 Sep - 18:04

Depuis qu'elle avait tout raconté à Aegnor celui-ci ne contrôlait plus son calme. Il s'aventura tête baissée sous prétexte qu'il en prendrait la responsabilité. Eressëa elle même avait du mal à rester de marbre mais elle n'avait pas la force démesurée de son ami et elle n'aurait jamais réussit à aplatir un crane d'Erebin avec ses propres mains pour se défouler. Bien qu'il n'était pas seulement question de laisser la rage tout détruire, mais surtout de sauver la fée en détresse. Il fallait qu'elle suive Aegnor qui s'était lancé dans le bâtiment sans aucun plan, mais pas le temps de soupirer, il fallait agir. Elle obligea ses invocations à tuer les gardes à l'étage qui avait détectés la présence menaçante des membres de la lumière. Mais ses Brindales ne purent seulement faire que quelques victimes avant d'être décimés. Le souci maintenant c'est que leur présence avait été découverte et que l'armée à l'étage devait surement être occupée à descendre au galops. Tout allait très vite, Eressëa essayait de réfléchir à un plan: fallait-il s'opposer aux gardes en haut tout de suite ? Ou d'abord aller chercher Lilila ?

Eressëa
 "Aegnor, ils vont arrivé d'en haut par la porte à ta droite ! Retiens-les et laisse moi le temps de finir mes invocations ! Elles t'aideront pendant que j'irais chercher Lilila !" Se pressa-t-elle de crier.

Les premiers guerriers ouvrirent bientôt la porte alors qu'Eressëa -qui s'était concentrée dès la mort de ses invocations- bloqua le passage de flamme rouge comme le soleil ardent aussi éblouissant qu'effrayant mais complétement inoffensif. Leur surprise qui ne durerait pas longtemps allait peut-être avantager Aegnor. La jeune femme continuait de se concentrer et elle allait bientôt faire apparaitre un Nerim, deux Brindals et deux Reptilynx. Il ne fallait pas que ses monstres gêne Aegnor: Les Reptilynx ne sont pas bien grand, ils pourrons se battre contre les murs et seront résistant aux lames qu'ils attireront sur leur carapace. Les Brindals pourront finir les hommes à terre et sauter discrètement d'un Erebin à l'autre en enfoncent leur pattes dure et pointues dans la trachée des ennemis... Ou les attacher selon l'ordre que leur donnera Aegnor. Le Nerim allait la suivre pour sortir la jeune femme enfermée en bas.  

Les invocations présentent, Aegnor était déjà dans la bataille, elle espérait ne rien lui avoir imposé même si elle ne doutait pas qu'une bonne bataille dégourdirait les muscles de son ami. Une bonne bataille ? Peu importe les morts et la raison de les tuer, elle n'aimait pas ça, elle n'aimait pas toutes ces vies partir dans l’au-delà. Elle n'avait pas de pitié pour eux, non, mais une part d'elle détestait plus que tout cette violence.

Elle fila vers la porte de droite: son objectif était d'ordonner au Nerim de défoncer la porte avec sa charge dévastatrice, elle avait vu que le couloir était assez long pour qu'il y prenne de l’élan, puis de l’aider à transporter la fée inconsciente. Mais elle n'avait pas oublié le Lirich dans la première pièce de droite et celle d'à coté où elle ne savait pas exactement ce qu'il y avait à l’intérieur ou qui. Il fallait qu'elle vérifie qu'il n'y avait pas d'autre prisonnier. Mais peut-être que tous s'étaient sauvé ? Avait entendu une alarme et se serait enfuit. Elle devait d'abord se charger de la fée, elle vérifierait le reste après en fonction de la bataille d'Aegnor qui faisait rage au dessus d'elle.

La libération de Lilila
feat: Eressëa & Aegnor
  made by DIDI FARL for OZDRAYUS

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Game Master; Dream's Killer
MISSIVES : 46


MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Mar 18 Oct - 12:18

Eressëa répondit positivement à la demande d’Aegnor en lui venant en aide. Elle l’informa de la présence de plusieurs ennemis venant de l’étage. Des ennemis, alors la confrontation serait inévitable dans cette situation, le guerrier aux yeux de flammes le savait. Aegnor était un homme d’action certes, cependant, tuer n’était pas le plus appréciable, même pour lui. C’est juste que cet homme préférait salir ses propres mains plutôt que de voir une femme de la trempe d’Eressëa le faire.

Entendant les pas de plus en plus proches et surtout le grincement des métaux s’entrechoquant contre les parois des étroits escaliers, Aegnor se mit en garde afin de pouvoir encaisser les premières attaques ou directement foncer dans la mêlée. Voyant les invocations de sa compagne d’aventure se mettre en place et attaquer, Aegnor soutint en fracassant un crâne contre le mur. Entrée en jeu réalisée et score déjà effectué. L’entrée en matière de cette masse musculaire démontrait la difficulté aux autres Erebins quant à leur objectif de les stopper. La belle aux oreilles pointues partit réalisée son oeuvre tandis que le colosse prenait en main la petite escouade qu’elle lui avait cédé pendant un temps. Voilà qui l’arrangeait fort bien, lui qui n’avait pas de familier à renforcer.

Ses opposants étaient tous des Wal dow, mais fort heureusement, aucun d’entre eux n’avait de familier avec lui. Cela permit à Aegnor de prendre un considérable avantage. Usant de son pouvoir de base, il renforça ses nouveaux « familiers », bien que ces derniers ne possédaient une existence que temporaire à ses côtés. Au retour de la belle, ils redeviendraient ses animaux à elle. Mais Aegnor ne comptait que sur le présent afin de contenir ses ennemis.

Renforçant d’abord les Reptilynx, le colosse leur ordonna d’attaquer principalement sur les côtés, pendant qu’il se chargerait du front. Les Brindals finiraient les hommes au sol, terrassé par Aegnor où écorcher par les pseudo-félins.

Contrant du mieux qu’il le pouvait les attaques, quelques écorchures se firent malgré tout sur ses épaules. Des archers étaient présents. Aegnor usa du pouvoir qu’il n’aimait pas et qui, pourtant, lui permettait de lancer une boule de flamme verte. Ce pouvoir lui était difficile, la magie n’étant pas son domaine, cependant, ces quelques rares flammes étaient toujours les bienvenues. Il savait s’en servir au moment opportun. Aussi, les ennemis à distances, répondant au chiffre de sept, finirent rapidement au sol où l’un des Brindals s’était faufilé pour les achever.
 
©Didi Farl for Ozdrayus


Navré du retard, j'espère que cela te convient, sinon Mpotte moi {Nether}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enjoy the world of darkness
avatar
Very Important Player
MISSIVES : 138

INFO : 1377 ans

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor Jeu 3 Nov - 19:15


Eressëa se précipita dans les escaliers, grâce à sa faculté d'Erebin, elle n'avait aucun mal à se déplacer dans l'obscurité. Mais comme ce n'était pas le cas de son Nerim, elle fit jaillir une petite flamme dorée. Très vite descendu, elle ordonna au monstre de détruire la porte au fond du couloir. Sans aucune hésitation et en y allant de tout son élan et de toute sa force, le Nerim fonça vers la porte en bois renforcée de barreau de fer. Il pu la fracasser et elle tomba, démontée de ses charnières. Mais le monstre qui s'était relevé malgré le choc, se retrouva avec deux trous ensanglantés à la place de ses bois. Eressëa courra vers la fée tout en ordonnant au Nerim d'utiliser ses coup de sabots pour renverser aussi la porte derrière laquelle Eressëa n'avait pas pu voir ce qu'il s'y passait.

Rentrée dans la pièce à semi-éclairée de la prison de la fée, l'Erebin se mit à trembler. Jusque là courageuse et spontanée, elle s'était à présent obscurcit avec des souvenirs très lointain. Enfermée pendant tant d'années, elle ne pu que constater qu'elle n'était pas encore complétement sortit de ce cauchemar enfouit au fond d'elle-même. Avec cette pression qu'elle ressentait dans son cœur, plus aucune pensée ne lui traversait l'esprit. Juste des scènes, de la peur, de la douleur et une profonde tristesse. Elle étouffait, ses sens était désorienté et son pou augmentait à une vitesse fulgurante. La crise de panique avait paralysée tout son être. Mais à peine c'était-elle rendue compte de son état qu'elle reprenait peu à peu une respiration saine. Son état d’esprit revenait doucement à la normal. Aussi vite arrivé et presque aussi rapidement partie. Cela n'avait durée que quelques secondes, mais lui avait paru une éternité. Encore légèrement tremblante elle s’approcha de la belle aux ailes magnifiquement translucide. La fée ouvrit à demi ses yeux dans une moue de dégout, de peur et d'un rappel de souffrance qui allait sans doute recommencer. Elle semblait vouloir dire à Eressëa d’arrêter de la torturer. En soit, c'était une bonne chose, cela prouvait que Lilila avait encore l'envie de se débattre pour vivre même si elle n'en avait pas la force pour le moment. Car l'une de ces expériences terribles de sa castration a été l'acceptation de son sort et de sa souffrance. Alors aussitôt, la sauveuse approcha sa main le plus délicatement possible du front de sa protégée, et sans savoir si elle l'entendait, Eressëa lui souffla d'un air protecteur:

Eressëa
-Tout va bien, vous êtes sauve Lilila, nous sommes là pour vous aider.

Mais Lilila retomba dans les vapes alors que Eressëa se remémora, le baume au cœur, la première fois qu’elle vit Aeglos et Aegnor. Soudain une porte claqua derrière Eressëa, le Nerim avait réussit à défoncer la deuxième porte. Mais mauvaise nouvelle, quand Eressëa se retourna, elle vit le Lirich -que son Brindal avait vu auparavant- prêt des escaliers, concentré à sa tache. Eressëa ne l'avait pas entendu, elle s'en voulait, elle a été trop imprudente, trop absorbée par sa peur et son sauvetage... Non, ce n'était pas ça, l'Animiste était occupé à essayer de refaire ce qu'il avait tenté un instant plus tôt : la faire échouer en altérant son état d'esprit. C'était donc ça, c'était donc lui qui faisait remonter à la surface sa propre souffrance et maintenant sa culpabilité. Elle n'aurait jamais pu entendre le Lirich sortir avec le fracas que faisait le Nerim. Et même si elle se doutait qu'il allait sortir d'un moment à l'autre en entendant tout ce bruit, il avait de toute façon saboté sa concentration dès que Eressëa était rentrée dans la prison de Lilila. La laissant attentive sur ce qu'elle voyait et non sur ce qu'il ce passait derrière elle.

-Eressëa, monstre d'expérience, je ne pensais pas que tu résisterais à ça. Tu aurais du t'effondrer et pleurer dans ton coin. Lança le Lirich d'un ton venimeux et hautin.

Sortant sa rapière pour le mettre en garde tout en mettant tout ces sens en alerte, Eressëa changea sa voix du tout au tout:

Eressëa
-Qui êtes-vous ?

-Comme si j'allais te le dire !

Tout en riant de sa mauvaise blague, il lança à Eressëa une fiole qui éclata sur le mur et elle fut éclaboussée par un acide qui lui fondit sa peau au niveau des épaules, du coup et du visage. Elle avait repérée son geste, mais si elle s'était poussée, les éclaboussures aurait atteint la fée. Heureusement que l'homme ne savait pas viser. Pendant qu'il jura et se prépara pour une nouvelle lancée, Eressëa traina la fée -qui était sur la table- à terre et contre le mur avec un manque de délicatesse certain même aidé par ses ailes. Il fallait qu'elle réfléchisse, qu'elle se concentre.

Elle s'était déjà sentie mal à laisser Aegnor affronter seul tous ces gardes prêt à le tuer, lui enlever ses invocations seraient lui priver encore de son aide. Sans savoir comment se passait le combat en haut, elle ne voulait pas risquer de le laisser sans un minimum de protection. Elle croyait en lui et connaissait sa force, mais ne pas être avec lui l'accablée de doute.

Deux Reptilynx et deux Brindal se trouvaient en haut, et son Nerim qui barrait le passage du Lirich allait surtout ce faire tuer d'un moment à l'autre, au moins elle gagnait du temps. Du temps pour de nouveau se concentrer et invoquer.

Depuis le début de leur mission elle avait fait beaucoup d'invocation. Bien qu’elle s'était bien plus surpassés lors de sa propre libération, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas usée d'autant d'énergie. Elle comprit qu'elle avait gagné en théorie et en concentration grâce à ses méditations mais même si elle s’entrainait à correctement les invoquer, elle n'avait pas pensée à réaliser sa pratique plusieurs fois d'affilé. Et ne pas accroitre son énergie n'étaient pas sans conséquence. Connaissant ainsi cette faille, elle allait pouvoir y remédier plus tard, pour le moment, elle était en mauvaise position.

Même si elle était prête à faire ses invocations, il fallait qu'elle gagne du temps et de l'énergie. D'abord, elle ordonna en pensée à un Brindal du dessus de se suicider devant Aegnor pour qu'il comprenne qu'elle n'était pas seule et avait besoin d'au moins une invocation. Puis elle se releva pour faire face à l'homme qui venait tout juste de tuer son Nerim. Quelques mètres les séparaient encore et quand il voulu avancer vers Eressëa, cette dernière se mit de nouveau en garde.

Eressëa
- Vous n'avez pas assez de pouvoir pour contrôler mon esprit, vous avez déjà échoué par deux fois et vous serez vite à court de fiole acide. Je ne suis pas seule, alors rendez-vous et vous aurez la vie sauve.

Il est vrais que Eressëa n'a aucune envie de tuer mais c'est surtout que le faire interroger par sa guilde serait très intéressant.

-Tu es bien sotte ! Ce qui a dissous ta peau fait partie de nos expérimentations, tu reste encore un cobaye Eressëa, car si nos calculs sont bon, tes blessures sont déjà enduites de poison.

Il rigola encore d'un rire dédaigneux. Un instant Eressëa fit les gros yeux, allait-elle mourir ? Était-ce terminé pour elle ? Après tout ce qu'elle a endurée elle allait mourir aussi pitoyablement....

Eressëa
-STOP ! Arrêter d'essayer de contrôler mes peurs, je ne sais pas si ce que vous me dites est vrai. Mais je m'en inquiéterais plus tard et après vous avoir interrogé, car oui, vous pouvez essayer quoi que ce soit sur moi, je ne vous laisserait pas partir !

Avec toute sa volonté de réussir son objectif, Eressëa invoqua deux Nerims de part et d'autre du Lirich, l'entourant pour lui bloquer la sortie et pour ne pas s'approcher des deux femmes. L'homme un peu surprit voulu se dégager de ces deux imposants cerfs qui n'étaient pas non plus à leur avantage dans ce couloir. Mais à chaque mouvement de l'Erebin, Eressëa leur ordonnait de lui donner des coup lourd et fort de sabot. Eressëa se rapprocha pour inspecter les pièces... Pas d'autres personnes, mais elle avait envie de tout bruler... Mais peut-être que tout cela pourrait servir pour sauver d'autres innocents ou pour les enquêtes de Aeglos... Elle attrapa une corde souple et solide. Elle se rapprocha de l'homme qui gisait à terre mais encore bien vivant. Malgré les horreurs qu'il a pu commettre, Eressëa répugnait de faire autant de mal à un homme. Elle le ligota comme elle pu en se disant que Aegnor ferait ça beaucoup plus efficacement et qu'il devra reprendre son travail. La jeune femme, à part pour donner des ordres à ses monstres, garda le silence, elle n'avait aucune envie de parler à son prisonnier et n'était pas remise de ce qui c'était passé. Que ce soit physiquement, ou mentalement avec l'indiscrétion du mécréant qui lui avait ravivé des souvenirs et des pensées rejetés. Dès qu'elle le pu, elle retourna voir le Fée avec l'un des Nerim et ensemble, ils réussirent à installer Lilila sur la croupe de l'animal.

La libération de Lilila
feat: Eressëa & Aegnor
 made by DIDI FARL for OZDRAYUS

 

 

Si j'ai trop exagéré ou trop inventé, n'hésite pas à me le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Enjoy the world of darkness

MessageSujet: Re: {Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor

Revenir en haut Aller en bas
{Quête} La libération de Lilila - avec Aegnor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ozdrayus :: Estriya :: Terres de Derynhys :: Ile Kamahoula-

Sauter vers: