Partagez|

#ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Ven 22 Avr - 15:43


Toujours ensemble


Aurore soupira.
Voilà bien 3 heures qu'elle était clouée sur une chaise, enfermée dans une pièce du palais des mystiques.
Étant une Elaspen, elle avait était conviée à cette rencontre diplomatique qui servait soit disant à créer des liens et à améliorer la qualité de vie des habitants de Gamaroth.
Cependant, à aucun moment elle n'eu l'impression de servir à quelque chose.
Les autres Elaspen autours d'elle s'agitaient, mais également des personnes qu'elle ne connaissait pas.
Lassée, elle décida de quitter sa chaise discrètement et se faufila jusqu'à la sortie la plus proche.
Quand elle arriva dans les couloirs, elle fut bien surprise du silence qui dominait l'espace.
Elle arpenta le palais avant de se retrouver dans le jardin. La lune était déjà haute dans le ciel, et, se reflétant contre les vitres miroitantes, semblait proposer un univers tout à fait féerique.

Quelque chose attira l'attention d'Aurore. En effet, une ombre s'était invitée pendant sa courte rêverie.
S'en rapprochant lentement, elle voulait voir qui était cet être mystérieux. Cependant, à peine eu t-elle le temps de faire un pas que l'ombre disparue.
"Alors ça ! tu vas me le payer" grogna t-elle en se lançant dans une course poursuite.
Ce n'était pas bien sérieux pour une dame de s'abaisser à ces enfantillages, mais il fallait bien avouer qu'elle n'avait rien de mieux à faire. C'était ça ou retourner sur sa chaise. Très peu pour elle.

Ce petit jeu l'entraîna en dehors du palais bien plus vite qu'elle ne le pensait.
Le paysage changea petit à petit pour laisser place à celui de la montagne jonchant le palais.
Au détour d'un rocher, elle remarqua que l'ombre avait belle et bien disparue. Elle s'arrêta pour regarder à nouveau le ciel. La lune brillait toujours aussi intensément. Lorsqu'elle s'apprêta à retourner au palais, elle fut prise dans une embuscade des plus farfelues. En effet, c'était bien la première fois que des gens s'en prenaient a elle. Bientôt, elle pu reconnaître l'ombre qui l'avait traînée jusqu'ici. En réalité, celle ci s'avérait être un homme aux cheveux argentés, et dont les yeux brillaient d'un profond éclat. C'était vraiment effrayant. Les hommes autour d'elle semblaient répondre aux ordres de cet énergumène. Il prit soudain la parole :

" je ne pensais pas que tu serais bête au point de suivre une ombre. Mais je dois t'avouer que cela m'arrange, car ici, personne n'est là pour te protéger. Et vois-tu, je ne pense pas qu'une jeune fille telle que toi puisse venir à bout de tous mes hommes"

Il ricana. Aurore le fixa d'un regard noir et fit mine de prendre sa rapière. Seulement, celle ci n'était pas à droite de sa hanche comme a son habitude. Quand elle se rendit compte qu'elle ne l'avait pas, ce fut le drame. En y repensant, elle avait du l'oublier dans la salle où elle avait été cloîtrée 3 heures durant.

"Mais qu'est ce que je peux être gourde..." Se murmura t-elle.

Bientôt, un nuage enveloppa la lune et la nuit devint noir. Aurore ne voyait rien, mais ce dont elle était sur, c'est que les hommes autour d'elles tombaient un à un, et pour une raison dont elle ignorait la réponse....


©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Ven 22 Avr - 15:54



La nuit s'était abattue sur Gamaroth. Le paysage aurait été plongé dans une obscurité totale, si la lune ne l'éclairait pas d'une douce lueur. Assise sur une couche d'herbe moelleuse, Ilya ferma les yeux et savoura ce moment féerique. Une brise fraiche souffla sur son visage entouré d'une auréole de lumière, lui donnant une sensation d'apaisement qu'elle n'avait plus ressenti depuis longtemps. En ce moment elle ne pensait plus à rien. Son esprit était épuré de tout ce qui la polluait : les complots, les espions, les assassins, la violence avaient été enfouis au plus profond de son esprit grâce à la beauté magique qui imprégnait ce lieu.
À ses côtés reposait son fidèle familier, un Nohr qui portait le nom majestueux de Reyth. Même lui semblait sous le charme de cet instant unique et s'était allongé, son petit corps baignant dans scintillement de l'astre argenté.

La jeune femme s'abandonnait complètement à la langueur qui l'envahissait, lorsqu'un bruit la tira brusquement de sa rêverie. Les murmures et le crissement de la pierre lui permit d'identifier aisément un groupe d'hommes qui approchait. Reyth se réveilla également et poussa un grognement de contrariété.

"Mais que diable font des hommes ici ? se demanda Ilya, intriguée."

Elle avait justement choisi d'aller sur cette montagne car à cette heure de la nuit personne ne venait, ce qui lui permettait de profiter de ce calme qu'elle n'aurait pu trouver ailleurs.
Agacée, elle réajusta rapidement sa frange qui avait été dérangée pour le vent et se leva pour trouver un nouvel endroit loin de ces parasites, mais les bruits étaient déjà trop proches pour qu'elle puisse se retirer sans être vue. Ne voulant à aucun prix se faire remarquer, elle décida alors de se cacher et d'attendre qu'ils s'en aillent d'eux-mêmes. Elle choisit un amas de buissons, se fondit dans les ténèbres que la lumière de la lune ne pouvait atteindre et regarda à travers le feuillage qui osaient s'aventurer dans ce lieu.

C'était probablement des guerriers car ils étaient tous armés. Ils passèrent juste devant elle sans la remarquer, mais à la grande déception de celle-ci s'arrêtèrent juste au niveau de sa cachette. Quelques instants plus tard, un homme fit son apparition. Au clair de la lune, son visage se découpait nettement dans le paysage. Un visage qui glaça le sang de la jeune femme. Un visage qu'elle traquait depuis des mois, sans succès. Il s'agissait d'un assassin, une ordure qui n'hésitait pas à utiliser des méthodes barbares et sacrifiait sans scrupule des vies innocentes pour traquer ses ennemis, ce qui lui avait valu le surnom de "Loup d'acier". Son visage vieilli par ses cheveux gris était durci par la haine, la cruauté et la cupidité qui brillaient dans ses yeux. S'il était ici avec ses hommes, c'est qu'il préparait quelque chose, ce qui n'augurait rien de bon.

Ce fut à ce moment qu'une autre personne arriva sur les lieux en courant. En la voyant, Ilya sentit la peur l'envahir. C'était sa sœur Aurore, une Elaspen dont la vie était constamment menacée par des personnes qui enviaient son immense pouvoir. Heureusement, grâce à elle, la plupart étaient partis. Dans une tombe.
Aussitôt elle comprit la situation en apercevant le sourire carnassier du Loup d'acier qui confirma ses craintes d'une voix moqueuse : on l'avait engagé pour assassiner Aurore !

Contre tous ces hommes, la jeune Elaspen n'avait aucune chance, même à l'aide de ses pouvoirs. Les nuages avaient recouvert la lune, plongeant la scène dans le noir.
Ilya passa alors à l'action : elle sortit ses deux dagues et se lança sur les ennemis. Ne réfléchissant plus, elle s'était transformée en une machine à tuer et tranchait les hommes un par un, assistée de son familier qui les décapitation avec ses crocs.

Les assassins ne s'attendaient pas  à cette attaque et dans l'obscurité n'eurent même pas le temps de riposter. La jeune femme finit par plaquer le Loup d'acier contre le sol, sa dague posée sur son cou.

"Dis-moi qui t'envoie, siffla-t-elle d'une voix froide et menaçante."

Comme celui-ci ne répondait pas, elle enfonça la lame plus profondément, traçant un trait de sang dans sa peau, puis s'adressa à sa sœur encore sous le choc :

"Je le découpe avec mes lames ou je demande à Reyth de le faire souffrir à l'aide de son feu ? Le choix t'appartient.".

Toujours ensemble


made by DIDI FARL for OZDRAYUS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Sam 23 Avr - 0:04


Toujours ensemble


Alors que la jeune fille était restée figée, le temps, lui, continuais à avancer.
Une ambiance mortuaire régnait en ce lieu.
Lorsque le ciel fut à nouveau recouvert d'une voûte étoilée, Aurore pu apercevoir le carnage qui se tenait devant elle.
Sous ses yeux ébahis reposaient une dizaine de cadavres humains. Tous avaient été abattus froidement, non pas par une bête, mais par une personne dont l'art du combat s'était mêlé à de violentes pulsions meurtrières.

Le vent semblait s'enjailler de ces morts soudaines et en profitait lourdement pour empirer cette situation déjà sinistre.
Aurore regretta presque ce qui venait d'arriver.
Autant elle savait exactement à qui elle avait à faire avant, que maintenant, c'est comme si elle se retrouvait face à l'inconnu.
Au fond, elle n'eu pas tellement le temps de se rendre compte de ce qui lui arrivait. En effet, elle n'était pas seule. Toujours sous le choc, elle se retourna avec précaution, priant tous les Dieux inimaginables pour rester en vie.
Prise d'effroi, elle reconnu sans aucunes difficultés le visage de sa soeur, Ilya.
Une dague à la main, elle tenait fermement l'homme qui, plus tôt, l'avait menacée. Impatiente, elle avait commencé à le torturer d'une façon telle qu'Aurore en frissonnait.

"Je le découpe avec mes lames ou je demande à Reyth de le faire souffrir à l'aide de son feu ? Le choix t'appartient."

La jeune femme fit mine de lever sa main, mais celle ci ne lui obéis pas. Elle inspira profondément et lui lança en ignorant totalement sa question :

"Qu'est ce que tu fais la?, je te croyais à Flathorp"

À peine eu t-elle finis sa phrase qu'elle regretta la façon dont elle l'avait dite. Elle ne voulait en aucun cas que sa soeur croit qu'elle n'était pas contente de la voir, mais le contexte ne lui permettait pas d'afficher une mine joyeuse comme à son habitude. D'autant plus qu elle venait clairement de lui demander comment elle souhaitait voir mourir cet homme. Or, Aurore était contre la torture quelle qu'elle soit. Pour elle, même les pires criminels devaient être jugés avec beaucoup d'honnêteté et de sagesse.

Elle reprit avec une voix plus douce :

"Merci, j'apprécie ce que tu as fait pour moi". Elle s'arrêta pour regarder l'homme aux cheveux argentés. "Peux-tu le lâcher maintenant?"

Elle savait pertinemment que cette décision allait déplaire à Ilya, mais tuer des gens ne faisait pas partie de son rôle d'Elaspen. Et si cet homme devait mourir, elle ne voulait pas être le témoin principal de cet acte.

©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Sam 23 Avr - 12:14



Le nuage s’était éclipsé, et la lune reprenait ses droits sur le paysage. Dans le ciel sombre brillaient une multitude d’étoiles. Cette nuit-là, une dizaines d’hommes étaient partis les rejoindre.
Ilya n’avait éprouvé aucune satisfaction à les tuer. Ces hommes ne faisaient qu’obéir aux ordres de leur chef. Ils étaient une meute de loups menés par leur Alpha. Mais malheureusement pour eux, au lieu trouver un mouton égaré, cette fois ils étaient tombés sur un chasseur prêt à les tuer.
Non, la seule personne responsable de tout ceci était le chef. Celui qui avait cédé à la cupidité et avait mené ses hommes afin de tuer une jeune femme innocente. C’était donc sans remords et même avec un certain plaisir qu’elle avait vu son visage autrefois plein d’assurance se décomposer et ses yeux s’écarquiller d’effroi.
Mais lorsqu’elle reprit ses esprits, après la bataille, le regret de s’être emportée devant la personne qui comptait le plus pour elle jaillit dans son esprit, lui faisant douter de la légitimité de son acte.

Ilya évitait de regarder sa sœur. Elle n'en avait pas besoin. Elle savait que celle-ci contemplait les dizaines de corps ensanglantés qui étaient étendus sous ses yeux et dont la plupart avaient au moins un membre tranché, que ce soit une main, un bras ou... la tête. Et tout cela était son œuvre.
La jeune femme percevait nettement ce que ressentait Aurore en voyant tout cela. Peur, dégoût, peut-être même mépris. Et c'était ce mépris qu'elle n’avait pas le courage d’affronter et qu’elle aurait pu voir dans ses yeux si elle se retournait. Pour elle, le mépris était pire que la haine : la haine pouvait disparaître, le mépris non. Il restait toujours une trace qui ne pouvait être effacée. Même si Ilya ne tenait jamais compte des sentiments des autres, elle était incapable d'ignorer ceux de sa sœur.
Alors, elle choisit la seule solution qui lui permettait de ne plus sentir son cœur se serrer comme s'il était soumis à une pression phénoménale. Elle mit de côté ses propres sentiments et incarna le rôle qu’elle avait joué tellement de fois qu’il était devenu une seconde peau : une machine froide sans expression.

Au lieu de répondre à sa question, Aurore lui demanda d'une voix tremblante :

"Qu'est-ce que tu fais là ? Je te croyais à Flathorp."

Puis, se rendant peut-être compte du ton froid qu'elle avait employé, elle ajouta d'une voix plus douce :

"Merci, j'apprécie ce que tu as fait pour moi. Peux-tu le lâcher maintenant ?"

Ilya sentit la colère l'envahir. Contre Aurore, qui avait visiblement peur de l'assassin qui était à sa merci, mais aussi de sa propre sœur. Contre elle-même, qui avait choisi cette voie où seule la violence permettait de survivre et de devenir plus fort. Une voie noire qu'aucune personne "respectable", comme son père, son frère ou Aurore, ne voulait emprunter.
La jeune femme se força à enlever cette sensation qui ne lui servirait à rien. Ses membres se raidirent, envahis par une vague glaciale qui étouffa son envie de violence. Ses yeux perdirent leur éclat et se firent plus durs, comme la mousse se transformant en émeraude lisse et coupante.
C’est donc d’une voix dénuée d’émotion qu’elle répondit :

"En effet, j’étais à Flathorp il y a quelques jours , mais j’ai terminé ma mission et je suis rentrée. Heureusement car si je n’étais pas là, je crois que notre ami se serait fait un plaisir de s’amuser avec toi."

Elle regarda l’homme qui tenait maintenant plus du rat que du loup. Son corps tremblait violemment et la sueur dégoulinait de son visage. C’était pathétique.

"Comme tu voudras, lâcha-t-elle nonchalamment au bout de quelques secondes. Pourtant Reyth aurait bien voulu s’amuser avec lui... Je vais lui laisser la vie sauve, puisque c’est ce que tu veux, même si je sais que les jugements prennent énormément de temps et qu’ils sont totalement inutiles avec les ordures comme lui."

D’un coup sec Ilya l’assomma en frappant sa tête avec le pommeau de sa dague, puis voyant de nouveau un nuage voiler la lune et l’obscurité retomber, elle en profita pour se tourner vers sa sœur et dit comme si rien ne s'était passé :

"Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas vues. Comment-vas-tu depuis tout ce temps ? Je vois que tu es toujours aussi étourdie…"


Toujours ensemble


made by DIDI FARL for OZDRAYUS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Dim 24 Avr - 19:55


Toujours ensemble


Aurore continuait de fixer Ilya en sachant pertinemment que le sang de sa soeur devait bouillir face à la réaction qu'elle avait eu.
Elle avait un profond respect pour sa soeur, mais elle ne voulait en aucun cas que celle ci finisse comme l'une des vulgaires personnes qu'elle avait pu croiser dans sa vie.
Ilya valait beaucoup mieux que ça.
Leur mère leur avait toujours dis :" Un coeur gris salit par la haine, la vengeance et le mépris peut redevenir blanc, symbole de pardon et d'espoir, mais si un coeur gris devient noir, alors c'est sur le même chemin tortueux qu'il restera à jamais".
Cette phrase avait énormément marquée Aurore qui en avait fait son dicton favoris.

Ilya s'adressa à elle : "En effet, j’étais à Flathorp il y a quelques jours , mais j’ai terminé ma mission et je suis rentrée. Heureusement car si je n’étais pas là, je crois que notre ami se serait fait un plaisir de s’amuser avec toi."

Tiens, autre chose qui pouvait énerver Aurore, le fait que tous le monde pense, et ce, tous les jours de sa vie, qu'elle était en constant danger et qu'elle n'était pas capable de se défendre. Certes elle se posait beaucoup de questions concernant son arrivée chez les Elaspen, mais si elle y était, c'était forcément pour une raison valable.
En comptant sur le fait qu'elle ne voulait décevoir personne, elle portait une pression inimaginable.

Ilya fixa l'homme qui était sous son emprise et reprit :

"Comme tu voudras, Pourtant Reyth aurait bien voulu s’amuser avec lui... Je vais lui laisser la vie sauve, puisque c’est ce que tu veux, même si je sais que les jugements prennent énormément de temps et qu’ils sont totalement inutiles avec les ordures comme lui."

Encore une fois, sa soeur n'avait pas confiance au jugement qu'elle pouvait apporter. Bref, autant passer cet incident.
Le familier d'Ilya vint tourner autour de la jeune femme d'une manière agaçante, comme s'il lui en voulait personnellement.
Quand à Ilya, elle assomma l'homme toujours à terre avec le pommeau de sa dague.
La nuit redevint noir et effrayante. Le bruit sourd du vent sifflotait dans cet espace vide.
La montagne se dressait, telle une immense statue, fière de se trouver là et de dominer le palais des mystiques.

Ilya coupa le silence et intervint pour la dernière fois :

"Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas vues. Comment-vas-tu depuis tout ce temps ? Je vois que tu es toujours aussi étourdie…"

Aurore lâcha un sourire presque nerveux. Ilya avait compris qu'Aurore n'avait pas besoin de la guerrière assoiffée de sang mais d'une soeur présente et compréhensive face aux erreurs qu'elle pouvait commettre.
Elle se rapprocha d'Ilya. La distance entre les deux sœurs était trop grande à son goût et pouvait être perçue comme le gouffre de leurs différences.

Elle lui chuchota, presque naturellement, ces quelques mots :

"Ca fait longtemps en effet. Plus le temps passe et plus j'ai peur de te perdre. Mais il faut croire que mes bêtises nous rapproche" Elle baissa légèrement la tête. "Dit moi que cette fois tu ne partiras pas soudainement. Reste un peu avec moi, s'il te plait. Et par pitié, ne me demande pas si je vais bien, ma vie est certainement moins dangereuse que la tienne." Elle releva soudainement la tête et la fixa "J'ai des gens autour de moi, et bien sûr tu en fais partie, mais toi, qui as tu? As-tu pris le temps de t'entourer de personnes de confiances comme je te l'avais conseillé?" Elle termina "J'ai peur pour toi"

Elle espérait que ses sentiments atteignent le coeur d'Ilya, c'était important pour elle, bien plus que ce qui venait de se passer.


©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya} Dim 24 Avr - 21:39




Ilya attendait une réaction de la part de sa sœur. Elle voulait l’entendre parler. Mais celle-ci ne répondait pas, ne bougeait pas, se contentant de la fixer. Avait-elle tellement peur d’elle au point de la traiter comme une étrangère ?
Sentant le désarroi de celle avec qui il était lié, Reyth s’était avancé vers Aurore et la regardait intensément, comme s’il l’accusait de la peine qu’elle lui avait causée. Ilya lui sourit affectueusement : seul son fidèle familier était capable de la comprendre, de ne pas la regarder comme un monstre quand elle avait du sang sur les mains et de l’accompagner où qu’elle aille, quoi qu’elle fasse.

Finalement, Aurore se rapprocha de sa sœur. Ilya eut un mouvement instinctif de recul mais se ravisa aussitôt, honteuse. Elle était tellement habituée à être méfiante envers tout son entourage qu’elle allait jusqu’à repousser sa propre sœur ! En priant pour que celle-ci ne s’était pas aperçue de ce geste, elle écouta le murmure qui s’élevait dans la nuit :

"Ca fait longtemps en effet. Plus le temps passe et plus j'ai peur de te perdre. Mais il faut croire que mes bêtises nous rapproche."

En entendant ces mots, la pression qui comprimait Ilya s’allégea. Sa sœur ne lui en voulait pas, du moins, pas trop. Celle-ci tenait toujours à elle, malgré ce qu’elle avait fait.
Des souvenirs qu’elle s’était forcée à oublier afin de durcir son esprit affluèrent dans sa tête, déferlant en elle comme un torrent : les journées ensoleillées où elle regardait la vie s’épanouir dehors, le plaisir et l’excitation qu’elle éprouvait quand elle se chamaillait avec son frère sous le regard amusé d’Aurore, le regard doux et compréhensif de sa mère, qui l’enveloppait comme un cocon…

"Dis moi que cette fois tu ne partiras pas soudainement, ajouta Aurore en baissant la tête, comme si elle avait peur que sa sœur se volatilise soudainement. Reste un peu avec moi, s'il te plait. Et par pitié, ne me demande pas si je vais bien, ma vie est certainement moins dangereuse que la tienne."

Ilya détourna les yeux. Elle pouvait se permettre ces gestes de faiblesse en sachant que dans l’ombre sa sœur ne pouvait voir ce qu’elle faisait. Elle avait terriblement envie de lui dire qu’elle ne la quitterait jamais et qu’elle serait toujours présente à ces côtés, mais cela ne lui était pas permis. Elle devait rester forte, forte pour protéger celle qu’elle aimait. Car si elle échouait, qu’allait-elle devenir ?
Aurore pouvait dire ce qu’elle ressentait. Elle était franche, courageuse, et Ilya percevait maintenant nettement la différence qui les séparait. Aurore vivait dans la lumière et sa sœur ne devait se contenter que de l’ombre. C’était le prix qu’elle devait payer. Elle était condamnée à vivre seule, avec comme unique force la promesse qu’elle avait faite, et qui pouvait malgré tout voler en éclats à tout moment.
Comme si elle avait lu dans ses pensées, sa sœur releva la tête subitement et parla d’une voix pleine de douceur :

"J'ai des gens autour de moi, et bien sûr tu en fais partie, mais toi, qui as-tu ? As-tu pris le temps de t'entourer de personnes de confiance comme je te l'avais conseillé ?"

Puis, finit timidement :

"J’ai peur pour toi."

Ilya eut un sourire amer. Des personnes de confiance ? En qui pouvait-elle avoir confiance dans ce monde rempli de trahisons et de haine ? Sa sœur était trop naïve. Elle n’avait pas compris que tout autour d’elle vivaient des personnes prêtes à l’abattre n’importe quand, n’importe où, dès qu’elles en auraient l’occasion. Et tout cela pour quoi ? Pour de l’or, uniquement de l’or. Cette monnaie pouvait à elle seule changer l’amour en haine, la compassion en cruauté, une personne en cadavre.
Si elle cédait et montrait ne serait-ce qu’un instant ses faiblesses, ses ennemis en profiteraient, et elle était bien décidée à ce que cela n’arrive jamais.

La jeune femme voulait rassurer sa sœur, mais elle ne pouvait la plonger dans l’illusion. Ce fut pour cela qu’elle lui répondit d’une voix douce, mais ferme.

"N’aie pas peur pour moi, je connais ce qui m’attends et je te promets qu’il ne m’arrivera rien. J’ai une personne en qui j’ai entièrement confiance et qui me protègera, c’est Reyth. "

En entendant son nom, le Nohr eut un grognement de satisfaction et vint se percher sur son épaule.

"Fais plutôt attention à toi et je t’en prie évite les ennuis, c’est tout ce que je te demande, d’accord ? En ce moment je n’ai rien à faire donc je pourrai rester un peu."

Ilya savait pertinemment qu’on lui confierait une mission prochainement, mais elle ne voulait pas inquiéter davantage Aurore, et surtout l’empêcher de la suivre : sa sœur n’était pas encore prête à affronter la noirceur du monde dans lequel elle allait s’aventurer.


Toujours ensemble


made by DIDI FARL for OZDRAYUS



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Enjoy the world of darkness

MessageSujet: Re: #ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya}

Revenir en haut Aller en bas
#ABANDON_Toujours ensemble {PV Ilya}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» Ilya Bryzgalov signe à...
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ozdrayus :: Informations :: Cimetière des Rp-

Sauter vers: