Partagez|

Un sentiment de paix - ft. Arwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Un sentiment de paix - ft. Arwen Sam 11 Juin - 18:07


Un sentiment de paix
sent ton coeur battre et ton esprit si léger

En route pour retrouver les anneaux aquatiques, tu avais décidé de retarder ton retour pour visiter un peu le coin. Tu voulais voir à quoi ressemblait les terres que vous aviez laissé avant de vivre en dehors des terres. La réunion diplomatique avec les dirigeants Amadeos s'étant terminée plus tôt, tu pouvais te permettre cette petite escapade. Un Aegïss devrait faire attention, surtout un Sharhim, mais tu n'allais pas jusqu'à la frontière avec les Zgorth. Même si ta curiosité est forte, tu sais être raisonnable quand il le faut. Tu ne vas pas mettre ta vie inutilement en danger. De plus, tu es accompagnée par trois Pälädrim de confiance. Tu te sentais en sécurité avec eux, plus que nécessaire d'ailleurs. Les Amadeos ne sont pas hostiles aux êtres aux ailes blanches. Bien au contraire même.

C'est donc sans crainte que tu t'avances vers cette cathédrale. Elle est bien conservée malgré son état de ruine. Tu te sens tout de suite à l'aise, retrouvant un peu de ton chez toi dans ces pierres. L'ambiance qui en émane est apaisante. Elle te fait oublier la réunion qui a eu lieu un peu plus tôt. Oh, elle s'est plutôt bien passée. Mais tu as encore du leur donner un refus pour leur demande d'aide pour affronter les Zgorth. Ils sont insistants. C'est bien de ne pas perdre espoir, mais est-ce qu'un jour ils comprendront ? Cette guerre fait plus de mal que de bien, elle ne fait que semer de la destruction et des morts. La haine qu'elle engendre est forte dans les deux camps, et tu n'as pas envie de voir des Aegïss se faire prendre dedans. Mais combien de temps va encore durer cette situation ?

Tu soupires, laissant partir ces pensées négatives. Il faut surtout penser au positif, les relations entre Amadeos et Aegïss n'ont jamais été aussi bonnes. C'est une paix entre les deux races qui te rend heureuse. Si seulement tout le monde pouvait faire de même...

anglycanne



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Dim 12 Juin - 22:43


Un sentiment de paix
Amber & Arwen


Nöm. Où est Nöm ? Où est ton familier ? Tu l'as laissé partir ce matin même, histoire qu'il aille vagabonder un peu et tu as continué de marcher seul. Cependant tu n'aurais pas du. Mais en même temps comment aurais-tu pu prévoir ce qui allait arriver ? Ça avait commencé il y a à peine quelques heures, dans l'après-midi. Tu avais senti que tu étais sur le point de partir, sur le point de tout lâcher. Tu ne sais pas exactement pour quelle raison ta crise avait débuté mais une chose était sûre: ça avait recommencé. Et Nöm n'était pas là pour te sauver, ton cher et précieux familier, le seul capable d’apaiser ton âme était loin de toi. Tu ne sais même pas quand est-ce qu'il va revenir. Tu es seul, livré à toi même.
Cela fait presque une heure que tu marches sans réel but. Tout ce que tu cherches c'est de ne pas sombrer à cette folie qui essaye de t'entraîner vers le fond. Tu résistes, c'est douloureux mais tu résistes. Tu n'as nullement envie de sombrer alors que tu es tout seul. Qui sait ce qui pourrait arriver ? Et puis enfin, tu aperçois un reste de bâtiment en face de toi. Cela apparaît comme un espoir à tes yeux: il y a une cathédrale juste en devant toi. C'est ta chance. Tu fonces en courant vers l'entrée, trébuchant plusieurs fois, mais te relevant tout de même. Tu sais que si tu abandonnes tu seras incapable de remonter, alors tu n'as pas le choix.

Alors que tu entres dans ce qui reste de l'endroit, tu fonces en direction d'une pièce ou d'un endroit un peu à l'écart. Qu'importe, l'important est que cela soit cloisonné histoire que tu puisses y rester caché sans trop de soucis. Il faut que tu te dépêche, chacun de tes pas est de plus en plus insoutenables et tu sais que si tu ne trouves pas vite un endroit où te réfugier tu ne vas pas tarder à sombrer. Par chance, tu finis par atterrir dans une des rares pièces encore en état et tu te laisse doucement glisser contre le mur. Arrivé au sol, tu te recroquevilles sur toi même, tremblotant. Tu as froid, tu as chaud, tu as mal. Tout en même temps. Tu ne sais plus trop où tu es, comme si tu était en train de perdre le peu de lucidité qui te restais. Tu n'as qu'une seule envie c'est d'abandonner, de te laisser aller et d'arrêter de lutter. Ce serait tellement plus simple après tout. Cependant tu ne peux pas. Tu te l'ais interdit. A chaque fois c'est la même chose: tu souffres et tu sombres, mais quand tu reviens, c'est encore pire.

"-Au secours...Nöm..."

Alors que tu plantes tes ongles dans ta chair et que tu te mords la lèvre inférieur pour te contenir, tu murmure quelques mots. Ca ne sert à rien d’appeler à l'aide Arwen. Personne ne viendra tu sais. Tu es tout seul. Il faut juste que tu résistes, que tu attentes que cela passe enfin. Tu n'as de toute manière pas d'autre moyen de combattre ta démence. Tu prends sur toi, c'est tout.
Et puis soudain tu sens quelques choses. Tu n'es plus seul entre les murs de marbre. Tu sens une présence, ou plutôt, plusieurs présences. Autrement dit, il y a d'autres être à part toi. Un mal de tête fou te saisie alors. Ta douleur se fait plus vive, plus insistante. S'il y a d'autre personne, cela signifie que tu as des proies potentiels. Tu ressers un peu plus tes mains, enfonçant encore plus tes ongles, te faisant presque saigner. Non, il ne faut pas que tu raisonnes comme ça. Il ne faut pas que tu bouges. Il ne faut pas que tu y ailles. Sinon tu vas les attaquer, c'est indéniable. Hors tu n'as pas le droit, tu ne veux pas tuer, tu ne veux plus avoir de sang sur les mains. Tu trembles, tu gémis. Tu essayes de te contenir mais ce n'est pas facile.

"-Kugh..."

Tu es a bout de force. Combien de temps vas-tu encore tenir comme ça ? Tu n'en as aucune idée. Tout ce que tu souhaites c'est que cela cesse ou qu'au pire, les inconnus s'en aille. Tu as peur. Tu as peur pour eux mais aussi pour toi. Tu sens bien que si ça continue tu ne vas pas tarder à sombrer. Tu fermes les yeux, soufflant. Allez, Arwen, ne cède pas.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Jeu 16 Juin - 12:53


Un sentiment de paix
sent ton coeur battre et ton esprit si léger

Un bruit sur ta droite te fait sortir de tes rêveries. Tu te tournes vers son origine et t'avances vers elle. Les Paladrïms qui t'accompagnent te suivent, mais tu les arrêtes d'un geste de la main quand tu aperçois de quoi il s'agit. Un jeune homme se tenait là, recroquevillé dans un coin de la bâtisse en ruine. Tu t'approches de lui doucement et gracieusement et t'accroupis en face de lui pour te mettre à sa hauteur.
    « Est-ce que tout va bien ? » lui demandes-tu d'une voix douce et un regard inquiet.

Il n'a pas l'air dans son assiette au vu de son état, mais cette question relève plutôt du réflexe pour engager en douceur la conversation. Il tremble et semble retenir des gémissements. S'est-t'il blessé ? Tu l'observes et ne remarque pas de sang, ni même la moindre coupure. Il les cache peut-être en se recroquevillant ainsi. Ou alors est-ce une blessure de l'âme ? C'est bien possible : tout les êtres vivants se battent avec leur esprit, leurs démons intérieurs. Tu en fais l'expérience avec Nether, même si depuis que vous êtes ensemble, il se dévoile petit à petit, mais le chemin reste encore bien long. Tu ne perds pas espoir, il suffit juste d'être patient.

Et c'est peut-être ce qu'il faut faire avec ce jeune homme. Tu ne peux pas le laisser dans cet état dans un endroit pareil, et surtout seul.

    « Je vais vous aider. »


Un sourire compatissant se dessine sur tes lèvres.
anglycanne


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Dim 19 Juin - 14:51


Un sentiment de paix
Amber & Arwen


"-Est-ce que tout va bien ?"

Tu te figes. Tu as entendue quelque chose. Un bruit inconnu. Un son qui ne venait pas de ta tête. Mais alors d'où ? Impossible de trouver, tout est si flou, tout est si noir. Pourtant quelqu'un parle, tu l'entends clairement. ll s'agit d'une petite voix douce qui murmure tout près de toi. Cependant tu ne comprends pas ce qu'elle dit, tu l'entends juste comme une mélodie. Tu arrêtes alors de trembler, les yeux écarquillés. Tu réfléchis, tu cherches l'origine du bruit. Tu tente de dissiper le brouillard de ta pensée. Cette voix t'appelle, il faut que tu ailles vers elle. Pourtant c'est impossible, tu luttes en vain, totalement dépassé par ton insanité.

"-Je vais vous aider."

Encore une fois, tu l'entends clairement. Cependant cette fois-ci c'est légèrement différent. Les mots parvienne jusqu'à ta raison, ils deviennent plus qu'un bruit de fond. Les mots arrivent jusque dans ta tête et forme une phrase, phrase qui prends forme petit à petit. Cette voix, elle prétends vouloir t'aider, elle prétend le faire. Mais comment pourrait-elle ? Comment va-t-elle te sortir de cette crise incontrôlable ? Même toi tu en est incapable. C'est vain, et tu le sais. Pourtant tu relèves la tête. Tu as arrêter de bouger et de gémir et tu cherches du regard l'origine de ces paroles remplies d'espoir. Le problème c'est que tu ne vois rien, tout est si flou, tout est si noir. Tu te concentres, tu cherches. Petit à petit tes sens se réveille. Tu sens une odeur juste en face de toi, tu vois une forme blanche qui te regarde. Nöm ? Est-ce que c'est toi ? Non, ce n'est pas lui. Nöm n'a pas d'ailes, tu l'aurais remarqué sinon.

Et puis tout s'éclaire, tes pupilles se dilates et tu te mords la lèvre. Il y a une fille juste devant toi, c'est d'elle que vient la voix. Alors c'est donc elle qui est là soit disant pour t'aider ? Ah ! Foutaises ! Personne ne le peut et personne ne le fera jamais. De toute manière tu as déjà oublier ce qu'elle avait dit. Elle n'aurait jamais du venir, c'est trop tard maintenant. Tu ne la vois même plus comme un être vivant mais comme une proie qui s'est approché trop près du danger. Et le danger ici, c'est toi. D'un coup brusque, tu plonges le haut de ton corps vers elle, la bouche ouverte. Tu es prêt à mordre, prêt à griffer, prêt à tuer. Elle n'aurait pas du s'approcher ici, c'est de sa faute...
Pourtant tu stop au dernier moment pour une raison que tu ignores. de toute manière tu ne te rends pas bien compte de ce qui se passe. Tout ce que tu sais c'est que tu es incapables de l'attaquer: tu ne veux pas. Tu refuses de la blesser. C'est comme si ses paroles passées avaient tout à coup allumé le peu de raison qui te restait. Tu ne bouges plus, tout est figé. Elle doit l'être un peu aussi, sûrement surprise par la vitesse de tes actions. Tout s'est passé si vite, tout se passe toujours si vite. Toi tu es là, immobile, la bouche au niveau de son coup comme si tu allais la mordre. Les bras autour d'elle comme si tu allais la blesser. Pourtant tu n'en fais rien, tu ne bouges pas.

Et puis tu sais qu'il faut que tu t'en ailles. Il faut que tu t'éloignes pour ne pas la blesser.  Alors d'un coup tout aussi brutale du te projette en arrière. Une fois. Ton crâne rencontre le mur et tu te recroqueville à nouveau sur toi. Mais la douleur procurée par ce choc n'est pas assez forte pour t'empêcher de bouger et de faire une connerie. Alors tu recommences, une fois, deux fois, trois fois. Tu cherches à te faire mal, parce que la douleur est la seule chose qui te relie à la réalité. Et puis voyant que ça ne passe pas, que tu ne peux pas y arriver seul tu te met à crier. Enfin, tu à l'impression de crier, mais en réalité tu murmures dans un souffle.

"-Vas...Vas-t-en...PARS !"

Tu relèves la tête d'un air fou, toisant la fille de ton regard meurtrier.Et puis finalement tu passes tes mains sur ton visage par honte. Tu ne veux pas, tu ne veux plus. Tu en as marre. Faite que cela cesse, pitié.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Mar 28 Juin - 14:21


Un sentiment de paix
sent ton cœur battre et ton esprit si léger


Tout est allé vite. Trop vite. Tu n'as rien vu venir. Ses bras t'entourant, t'empêchant de faire le moindre mouvement, et ses dents dévoilées par une bouche ouverte, prêtes à mordre la base de ton cou. Plus rien ne bougeait. Tu pourrais être prise de panique, peureuse comme tu es, et pourtant, tu restes d'un calme exemplaire alors qu'il se détache de toi pour se cogner la tête contre un mur en ruine. Et il recommence, cherchant à se faire du mal. Non. Tu refuses qu'il en soit ainsi.

Les Paladrïms t'accompagnant te suggère de partir d'ici, qu'ils allaient s'occuper de cet énergumène complètement dérangé, mais tu les arrêtes d'un geste de la main. Ils n'allaient pas s'approcher car tu sais que cet Amadeos n'est pas dangereux. Il a juste un problème qu'il n'arrive pas à résoudre. Et tu ne peux pas le laisser comme ça, ta gentillesse et bonté te criant de ne pas l'abandonner. Comme tu l'as dit, tu allais l'aider.

Alors, tu n'écoutes pas ce qu'il t'a chuchoté, même si tu l'as entendu. Tu ne t'en irais pas. Il se cache derrière ses mains et tu t'approches, posant une main douce sur son épaule. La violence ne ferait qu'empirer la chose, car il se bat contre la sienne. Tu as vu dans son regard fou, empli d'une lueur sanguinaire, qui il est réellement. Et ce n'est pas un meurtrier.

    « Je ne m'en irais pas, je veux simplement vous aider à libérer les démons qui siègent en vous. »


Tu ne peux pas comprendre ce qu'il vit, se mettre à sa place, car tu n'as jamais eu de problèmes pouvant engendrer ce comportement. Mais tu peux le comprendre, compatissante comme tu es. Tout ce que tu lui demandes, c'est de t'accepter, et ce malgré le danger qu'il croît être.
anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Lun 4 Juil - 0:14


Un sentiment de paix
Amber & Arwen

Tu te figes complètement au contact de la main de la femme sur ton épaule. Mais qu'est-ce qu'elle fou ? Pourquoi est-ce qu'elle n'est pas partie ? Pourquoi est-ce qu'elle ne s'est pas enfuit ? Ne vois-t-elle pas le danger ? Est-ce qu'elle est folle ? Non, sûrement pas, ici le seul fou c'est toi. Elle doit sûrement être la plus grande inconsciente de toute cette planète. Les hommes qui l'accompagnent semblent être du même avis. Tu les as entendus lui dire de partir et c'est ce que tu voudrais aussi. Qu'elle parte et qu'elle les laissent te tuer. Parce que tu n'es pas dupe, tu sens bien une certaine animosité à ton égard. Tu sens bien qu'ils ne souhaitent qu'une chose, c'est de te régler ton compte. Et même si c'est ce que tu souhaites aussi, tu ne sais pas s'ils y arriveront. Une fois engouffré totalement dans la folie tu ne te contrôle plus et tu deviens beaucoup plus dangereux. Tu risques bien de les tuer, les entraînant, eux pauvres innocents, dans ta chute.

"-Je ne m'en irais pas, je veux simplement vous aider à libérer les démons qui siègent en vous. "

Tu sers les dents, crispés. Pour qui est-ce qu'elle se prends celle là ? Comment peut-elle penser ne serait-ce qu'une seconde qu'elle peut t'aider ? Pour cela il faudrait qu'elle le sache ! Hors elle n'en a aucune idée. Elle a beau faire comme si, c'est faux. Tu n'aimes pas cette prétention de sa part. Comme si elle pouvait imaginé toutes les horreurs que tu as vus, toutes les souffrances que tu as ressenties, tous les drames que tu as vécue. Elle ne peut pas. Alors qu'elle se taise et qu'elle te laisse là !
C'est du moins ce que tu voudrais dire. Ce que tu voudrais faire. Mais quelque chose au fond de toi t'en empêche. Quelque chose que tu ne connais pas. C'est un sentiment étrange. Comme si une voix dans ton esprit te disais de t'accrocher et de ne pas abandonner. Pourquoi ? C'est totalement vain... Tu relèves la tête tout doucement et tu regardes la fille. Elle semble si lumineuse avec ses longs cheveux clairs et ses yeux bleus. Tout l'inverse de toi. Si cette fille est la lumière alors tu n'es que les ténèbres. Cela dit il faut relativiser Arwen, et ne pas être aussi catégorique. Tu sais, il y a une part de lumière et de ténèbres en chacun de nous. Chose que tu sembles avoir oublié, surtout te concernant.

"-Tu ne peux pas."

Tu la regardes d'un air vide et triste. Tu es fatigué de lutté et tu voudrais que cela cesse. Sauf que ce n'est pas possible. Et toute la bonne volonté du monde de cette personne n'y changera rien. Tu es coincé, cloisonné, emprisonné. Et personne n'est là pour te sauver. Parce que c'est déjà bien trop tard. Tu parles d'une voix calme, comme si tout était finis. Tu lui demande de partir. Tu es lucides pour l'instant mais tu ne sais pas si cela durera bien longtemps.

"-Vas t'en.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Ven 8 Juil - 12:34


Un sentiment de paix
sent ton cœur battre et ton esprit si léger


Le jeune homme qui te fait face ne change pas d'avis. Au fond, il te fait penser à quelqu'un que tu connais bien : un grand solitaire qui pense avoir les épaules assez larges pour tout porter, et le coeur suffisamment grand pour contenir un grand poids. Une personne que tu apprécies énormément et qui s'ouvre à toi petit à petit...

Tu es du genre à ne jamais perdre espoir, et à ne pas abandonner les gens en difficulté. Bêtise de ta trop grande gentillesse, tu as parfois confrontée à de grands dangers. S'il t'arrive la moindre chose, tu sais que l'homme que tu aimes risque de ne pas apprécier cette prise de risque. Mais tant pis. Laisser ce gosse continuer à se faire happer par sa folie, c'est contre ta nature.

Tu ressens la présence d'un autre être, non loin des ruines. Ce n'est pas un humanoïde, plutôt un animal. C'est la même chose qu'il se passe avec Otalu, ton Loussan. Un contact, un lien de communication qui se forme si la créature est non loin de toi. Il a l'air de connaître le garçon aux cheveux noirs, alors tu lui demandes de venir. Il sera capable de t'aider à comprendre le problème du jeune Amadeos ?

    « Peut-être que je ne suis pas capable de grand chose pour le moment. Il faudrait que j'apprenne à vous connaître. » tu souris « Et je crois qu'un ami à vous peut m'aider. Il s'appelle Nöm c'est ça ? »


anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Mer 20 Juil - 16:14


Un sentiment de paix
Amber & Arwen

Pourquoi est-ce qu'elle ne part pas ? Pourquoi est-ce que tout ne se passe jamais comme tu le voudrais... Si seulement, ça serait tellement plus simple. Elle n'a qu'à partir et te laisser tranquille. Croupir ici pendant une durée indéterminée jusqu'à ce que tu ailles mieux. Ensuite tu continueras à vivre ta vie jusqu'à la prochaine rechute, et ainsi de suite. C'est pas la vie idéale, loin de là, mais c'est celle que tu as choisis. Parce que c'est plus simple comme ça. Tu n'as pas envie de faire d’efforts pour te sortir de ta situation, tu as déjà abandonné depuis longtemps. Ce n'est que de la lâcheté, mais tu n'en as rien à faire.
Alors forcément, ça te contrarie que cette fille s’immisce dans ta vie pour tenter de t'aider. Tu ne lui as rien demander et tu ne veux pas. Enfin tu crois que tu ne veux pas, tu ne sais plus très bien où tu en es. En tout cas ça te perturbe. C'est comme si par sa présence et sa volonté de t'aider, il y avait une inconnue de plus dans l'équation de ta vie. Une inconnue qui bouleversait tout ce que tu avais déjà réussis à trouver.

"-Peut-être que je ne suis pas capable de grand chose pour le moment. Il faudrait que j'apprenne à vous connaître."

C'est toujours la même question dans ta tête: pourquoi ? L'incompréhension est totale. Tu n'es pas le genre de personne intéressante ni même fréquentable, alors quel serait l’intérêt d'apprendre à te connaître ? Pour t'aider, apparemment. Tu veux répliquer, mais tu n'en as pas le temps. La fille en face de toi ajoute quelque chose qui retient toute ton attention.

"-Et je crois qu'un ami à vous peut m'aider. Il s'appelle Nöm c'est ça ?"

Tu relèves la tête instantanément, les yeux grand ouvert. Tu cherches du regard la seule personne qui compte pour toi, ton seul ami, ton seul souffle. Tu le vois qui s'approche de toi. C'est étrange, mais Nöm n'a pas l'air de craindre la fille ailée, au contraire. Cela te détends un petit peu, si ton familier n'en a pas peur, alors soit, tu toléreras aussi sa présence. Une fois qu'il est arrivé à ta hauteur, il colle son museau contre ta tête que tu prends dans tes mains, fermant les yeux. Sa présence t'apaise. Tu te sens comme libéré d'un poids. Comme si tout tes problèmes s'étaient tout à coup évaporé, rien que grâce à ce contact. Des larmes coulent alors doucement sur tes joues, en silence. Une fois ce petit moment de faiblesse passé, tu te relèves, tendant la main à l'inconnue en face de toi.

"-Puisque Nöm n'a pas l'air de te craindre... alors c'est bon. Relève toi et retourne chez toi. Je crois que tes hommes qui t'accompagnent n'attendent que ça."

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Lun 25 Juil - 18:25


Un sentiment de paix
sent ton cœur battre et ton esprit si léger


La présence du familier apaise instantanément le jeune homme. Tu peux voir ses larmes couler quand le cervidé colle son museau à son front. Un doux sourire s'affiche sur tes fines lippes roses. Voir cette scène te fait du baume au coeur. Savoir que ce jeune homme n'est pas seul te rassure. Même si Nöm ne peut pas le soigner entièrement, sa compagnie apporte déjà beaucoup. Tu sais que le lien qui les unis est fort.

Il se relève et te tend sa main que tu saisis pour te lever à ton tour. Ses mots sont plus calmes et réfléchis. Ton sourire s'élargit :

    « Je crois que je vous ai embêté. » un rire cristallin s'élève de ta gorge « Mais je n'aime pas laisser les gens dans le mal alors que je suis près d'eux. » tu te frottes l'arrière du crâne, gênée. « C'est peut-être égoïste de ma part... Je devrais parfois écouter leurs vraies envies et les laisser tranquille, mais c'est plus fort que moi. » Tu baisses la tête. « Je pense toujours que je suis capable de faire quelque chose pour eux... Et tu n'as pas fait exception. »


Tu relâches sa main et incline la tête sur le côté, souriant de plus belle.

    « En tout cas, j'espère qu'on pourra se croiser de nouveau. J'ai envie d'apprendre à plus vous connaître, Nöm et toi... Tiens d'ailleurs, quel est ton nom ? »


Tes hommes derrière s'impatientent, mais se sont calmés et ne disent plus rien. L'attitude du garçon qui a changé les a rassurés en quelque sorte. Ils ne veulent plus s'attarder ici. Mais peuvent-t'ils refuser le caprice d'une femme qui veut aider les autres ? Ta bonté a souvent raison des plus têtus.
anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Jeu 28 Juil - 12:43


Un sentiment de paix
Amber & Arwen

Tu aides la femme à se relever tout en écoutant ce qu'elle a à te dire. En effet, elle t'avais plus embêté qu'autre chose. Tu n'apprécies pas qu'on s'incruste dans ta vie comme ça, surtout lorsque tu n'as rien demandé. Mais visiblement c'était dans son caractère. Tu trouvas ça égoïste de sa part oui. Bien que le fait d'essayer d'aider quelqu'un était quelque chose de plutôt naturel si on n'était pas la dernière des ordures, imposer sa présence et ses choix pour quelqu'un d'autre n'était pas si bien que ça. Pour toi, les gens débordant trop de gentillesse ne font pas ça pour aider leur prochain, mais juste pour avoir conscience tranquille ou se faire bien voir. Surtout que là tu n'avais rien demandé. Cependant il fallait relativiser. L'Aegïss t'avait quand même aidé, et si elle n'avait pas été là peut-être que tu serais toujours assis par terre à croupir et à trembler. Pour ça tu lui en était reconnaissante, mais tout de même. Tu haussas donc les épaules.

"-Qu'importe, ce qui est fait et fait. Je vous remercie de m'avoir aider. Mais faite quand même attention, vous auriez pu y passer."

C'est vrai que tu as faillis la tuer tout à l'heure. Pourtant malgré la menace, la fille n'a pas bougé. Tu soupiras. Encore un excès de sa gentillesse mal placée qui révèle plus de l'insouciance ? Peut-être. En tout cas tu lui souhaitais vraiment d'être plus prudente à l'avenir. Surtout que cette femme n'avait pas l'air d'être contre l'idée de te recroiser. Décidément, tu ne l'as comprenais pas. Mais bon, au final c'était bien la première fois que quelqu'un te témoignait autant d'attention et de gentillesse. D'une certaine manière tu es assez touché et grandement reconnaissant. C'est peut-être aussi pour ça que tu souhaites couper court à la discussion: parce que tu es gênés et tu ne sais pas comment réagir.

"-Je m'appelle Arwen."

Tu la regardes alors, avec un air signifiant "Et toi ?". Tu as tout de même envie de connaître son nom. Et puis quelque chose te dit que votre rencontre va devoir se finir rapidement, vus la tête de ses hommes. Mais qui sait, peut-être que plus tard vous vous recroiserez.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Enjoy the world of darkness
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen Mer 17 Aoû - 23:18


Un sentiment de paix
sent ton cœur battre et ton esprit si léger


Tu es heureuse quand il te donne son nom. C'est un signe qu'il a au moins pu t'accepter. Son attitude a clairement changé : le voilà plus calme et détendu à présent, pas en train de se battre contre sa folie, renfermé avec lui-même. Même si le chemin est encore long, tu ne perds pas espoir et ce jeune homme pourra un jour, jouir d'une vie sans cette noirceur qui le ronge.

    « Arwen, je me souviendrais de toi. Ce fut un plaisir de te rencontrer. »


Ton escorte s'impatiente clairement, mais en voyant que tu allais en finir avec l'Amadeos, ils se calment. Cependant, pour éviter que tu ne reprennes de plus belle, l'un de tes hommes s'avance vers toi et te fait signe qu'il faut y aller. Tu hoches la tête en signe d'accord : l'état du garçon s'est arrangé, certes pas pour toujours, mais actuellement il va mieux. Et on va sûrement s'inquiéter au palais, cette sortie sur la terre ferme ne devait pas durer aussi longtemps ! Tu souris une dernière fois au jeune brun et le salue en t'inclinant poliment. Tu as toujours du respect pour tout les êtres que tu croises, même les enfants. On a tendance à te dire qu'il ne faut pas te montrer ainsi envers des personnes qui sont de "rang inférieur". Mais la hiérarchie t'importe peu. Seuls les actes comptent et tant qu'on ne fait pas de mal, cette personne gagne ton respect. Même si l'Amadeos a failli te tuer comme il te l'a signalé, il ne l'a pas fait.

Alors que tu te tournes vers la sortie, tu t'arrêtes et regarde l'être vampirique et lui lance :

    « Au fait, je me nomme Amber, mais tu n'es pas obligé de le retenir, mais tu m'as donné ton nom, à moi d'en faire de même. »


Tu t'inclines à nouveau, lui souris et disparaît hors de la cathedrale en ruine, en compagnie de tes hommes. Vous vous envolez vers les anneaux, la mission terminée. Nether ne sera peut-être pas ravi que vous ayez autant tarder. Mais il ne s'est rien passé de grave n'est-ce pas ?
anglycanne

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Enjoy the world of darkness

MessageSujet: Re: Un sentiment de paix - ft. Arwen

Revenir en haut Aller en bas
Un sentiment de paix - ft. Arwen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !
» Eowyn et Arwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ozdrayus :: Informations :: Cimetière des Rp-

Sauter vers: